Égypte antique : rituels funéraires et momification Exposé by calabrisella01

Égypte antique : rituels funéraires et momification
Exposé s'interrogeant sur les différentes étapes de la momification ainsi que sur le déroulement du rituel funéraire.
№ 27738 | 1,205 mots | 3 sources | 2011 | FR
Publié le janv. 22, 2012 in Histoire , Théologie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La momification est la conséquence logique des croyances religieuses égyptiennes : elle exprime le souci d'assurer la conservation perpétuelle du corps. Les égyptologues sont divisés sur les dates des débuts des rites de momification. Certains d'entre eux n'hésitent pas à les dater du VIe millénaire avant Jésus-Christ. D'autres estiment que la momification est une technique plus tardive, datant du IIIe millénaire.
Ces rites furent d'abord réservés au roi, à ses proches et aux membres de la cour, avant de s'étendre à toute la population.

1-Prière avant la momification
2-Embaumement
3-Bandelettage et amulettes
4-Le masque des momies
5-Le sarcophage
6-La momie-dieu

Extrait du document:

Il protégeait le visage et faisait office de substitut de la tête de la momie. Lorsque l'esprit du mort, le Ba, retournait dans la tombe, il pouvait reconnaître la momie à son masque. Les masques des pharaons étaient en or sertis de pierres précieuses. Les Égyptiens pensaient que le dieu-soleil, avec lequel les momies espéraient être réunies, avait une chaire faite d'or pur. Des momies moins prestigieuses portaient un masque de cartonnage de lin et de papyrus agglomérés avec du plâtre et de la résine, qui, une fois durci, était doré à la feuille d'or ou peint de riches couleurs.

Commentaires