En quoi la motivation est-elle un facteur d'efficacité ? Exposé

En quoi la motivation est-elle un facteur d'efficacité ?
Exposé qui tente de comprendre en quoi la motivation est importante au travail, et qui analyse plus en détail les méthodes de motivations existantes.
№ 4196 | 6,350 mots | 7 sources | 2007 | FR
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Anticiper les modes et les mouvements de société, réagir rapidement aux changements, à la concurrence, aux stratégies, investir dans les bons créneaux…Tant de comportements à adopter, tant d’obsessions dans l’esprit des entrepreneurs. Cela suppose de décider promptement mais surtout de faire preuve d’initiative et d’esprit de créativité avec le moins de délais possibles. Pour les salariés, cela va se traduire par une adaptation permanente et donc des changements perpétuels.
Cette exigence d’adaptabilité a pour exigence de modifier une partie du contenu de la fonction managériale.
C’est le cas depuis un certain nombre d’années et ce, grâce aux managers qui ne cessent d’utiliser tous les moyens à sa disposition. D’ailleurs, la ressource la plus abondamment utilisée, est celle de la motivation. Il faut réduire les coûts et augmenter les bénéfices et l’élément le plus efficace pour ce faire, est le personnel.

I. Les théories de la motivation

1) Chez les classiques
2) Chez les psychologues

II. Les différents systèmes de motivation du personnel

1) La motivation intrinsèque
2) La motivation extrasèque

III. La motivation négative

IV. Entretien et confrontation


Extrait du document:

Deux besoins de la pyramide tiennent une importance majeure dans le travail. Le besoin d’implication, autrement dit le fait d’être concerné par tout ce qui touche à l’emploi et le souhait de la réussite de l’organisation. Il conduit à un besoin de s’accomplir dans le travail et d’y actualiser ses capacités. Toutefois, les effets de l’implication peuvent être néfastes sur l’efficience. De plus l’organisation en tant que telle peut empêcher la réalisation de soi car les activités y sont souvent collectives.
Puis, le besoin de réussite, c’est une motivation voisine de l’implication mais plus personnelle. Son effet sur la performance est d’autant plus important que les tâches sont variées, autonomes…
Il existe aussi des besoins d’ordre supérieur en matière de travail. Ils témoignent d’un goût pour les différentes tâches à accomplir. Néanmoins, les individus ayant des besoins d’ordre supérieur développés seront plus satisfaits mais leur performance n’augmentera pas forcément. Alors que si les individus ont un fort besoin de réussite, cela va les inciter à l’efficience.

Commentaires