L'armée de Charlemagne Exposé by Brickmaster

L'armée de Charlemagne
Exposé se demandant comment l'empereur carolingien le plus célèbre pouvait gagner aussi souvent, qui étaient ses guerriers et de quels équipements et tactiques ils disposaient.
№ 27980 | 3,055 mots | 5 sources | 2011 | FR
Publié le févr. 23, 2012 in Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Charlemagne, ou Carolus Magnus, est né le 2 avril 742 ou 748. Fils de Pépin le Bref, fondateur de la dynastie carolingienne, il devient Roi des Francs en 768, des Lombards par conquête en 774, et est couronné Empereur à Rome le 25 décembre 800. Il meurt le 28 janvier 814 à Aix-la-Chapelle. Ce célèbre monarque est un roi guerrier, et il le prouve par ses nombreuses campagnes militaires et la dilatatio regni, l'expansion du royaume, qui dure les trente premières années de son règne. Les conquêtes sont nombreuses : l'Aquitaine et la Gascogne dès 768, puis l'Italie à partir de 773, les royaumes saxons, principalement à partir de 776. Même si les campagnes contre les saxons seront finalement des succès, notamment en 785, il est à noter que Charlemagne subit face à ces peuples en 782 une des rares défaites de son règne. Dans le même temps, en 778, il intervient dans le nord de l'Espagne, afin de sécuriser le sud de l'Aquitaine, où il subira également un échec, probablement le plus fameux, à Roncevaux. Il mène une première expédition contre les Avars, qui pille la Bavière soumise aux Francs, en 791, puis prends leur camp retranché en 795, ainsi que leur important trésor de guerre. Enfin, il mène plusieurs campagnes pour soumettre les machtiern, les chefs Bretons, en 786, en 799 et en 811, avec un succès limité.

I) La composition et l'organisation de l'ost Francs sous le règne de Charlemagne
II) Équipement de l'armée franque du VIIIe siècle : de l'armement classique aux innovations
III) Une supériorité également tactique et technique

Extrait du document:

Pour comprendre l'importance et la nouveauté de cet équipement étonnamment standardisé pour un peuple « barbare », il nous faut connaître l'équipement de ces mêmes Francs dans les siècles précédents. Bien qu'assez arriérés technologiquement, ils cultivaient encore avec des outils en bois pour la plupart, les Francs avaient accès à des armes d'assez bonne qualité, grâce au prestige que représentait la guerre. Lors des invasions barbares, les armes principales étaient la lance et la hache. À cela s'ajoutait l'angon, un javelot dont le fer a une forme de harpon. Les plus riches pouvaient se permettre d'avoir une épée équivalente à la spatha romaine, certains avaient un scramasax, sorte de gros coutelas à un seul tranchant.

Commentaires