L'Aventure Exposé

L'Aventure
Exposé portant sur l'aventure vue à travers la comparaison de trois livres d'aventure.
№ 29764 | 1,990 mots | 4 sources | 2013 | FR
Publié le mai 29, 2013 in Anthropologie , Littérature , Littérature Etrangère
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cet exposé rejoint le thème de littérature comparée sur l'Aventure. La première partie parle de l'idée du primitif dans Au cœur des Ténèbres de Joseph Conrad (1899) et dans Le monde perdu de Sir Arthur Conan Doyle (1912). La seconde partie évoque le rôle de la femme comme la cause d'un départ dans Moonfleet de J. Meade Falkner (1898) et à nouveau Le monde perdu.

Le côté primitif de Au cœur des Ténèbres se retrouve plutôt dans la seconde partie des définitions, avec l'idée que les peuples du Congo sont primitifs. L'auteur oppose blancs et noirs, non-primitifs et primitifs, lumière et ténèbres tout au long du roman. Mécanisme volontairement dichotomique où les connotations de la blancheur et de la lumière étaient inversées, et où la sauvagerie et la corruption restent nécessairement évoquées en termes qui rappellent les ténèbres durant tout le livre. L'homme noir ou les cannibales sont considérés comme des mystères appartenant au monde sauvage, pouvant en sortir comme y rentrer assez soudainement. L'auteur accorde en tout cas toute son attention à ces formes noires « à demi surgissantes, à demi estompées dans l'obscure lumière », que sont les esclaves laissés pour morts au bord d'un chantier où ils ont été amenés de force.

1. Partie I : L'idée du primitif dans Heart of Darkness et Le monde perdu
2. Partie II : La cause d'un départ : la femme dans Moonfleet et Le monde perdu

Extrait du document:

Tout au long du roman, Malone retrace leur périple et leur difficulté à évoluer dans le monde primitif malgré leur intelligence et leurs armes avancées. L'épisode des hommes-singes les confronte à une forme de vie primitive et non éduquée, brutale. Malone et Roxton vont sauver leurs compagnons ainsi que des indiens avec lesquels ils vont atteindre le lac central (Lac Gladys). Ces indiens sont également considérés comme primitif car le chef même (donc celui qui représente le pouvoir de toute une tribu) est comparé avec un animal (p297). Pour Challenger, il n'y aucun doute sur le fait que les deux tribus sont primitives, l'une juste moins que l'autre (p299). Une autre bataille de la guerre dont il parle va se déclencher.

Commentaires