L'empire chrétien sous Constantin Exposé by Manounette

L'empire chrétien sous Constantin
Exposé se demandant s'il est possible de parler d'une confusion des affaires temporelles et religieuses, comme le terme « d'Empire chrétien » semble le suggérer et s'il y a vraiment eu une union du politique et du spirituel sous l'Empereur Constantin.
№ 24384 | 4,280 mots | 5 sources | 2009
Publié le mai 18, 2011 in Histoire , Religion , Théologie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A la mort de son père Constance Chlore en 306, Constantin est nommé César par les légions de Bretagne ; il règne alors sur une partie de l'Empire Romain d'Occident. La tétrarchie est alors en vigueur : il y a plusieurs empereurs régnant sur les différents territoires romains. Constantin deviendra le seul empereur romain d'Orient et d'Occident en 324 après ses victoires sur Maxence en 312 lors de la bataille du Pont Milvius, et sur Licinius en 324. Marquant la fin de l'ère des persécutions contres les chrétiens, Constantin est connu pour être le premier Empereur romain à se convertir au christianisme. Il va aider l'Église chrétienne à prendre son essor. Il convient donc d'analyser la transformation de l'Église en force politique durant le règne de Constantin, soit de 306 à 337. Les relations entre l'État et l'Église prennent en effet un tournant décisif au début du IVe siècle. Selon Paul Veyne, « le christianisme n'a pas eu à nous apprendre à séparer Dieu et César, car ils étaient distincts originellement et ce fut César qui tendit une main à l'Église, pour l'aider et pour la guider. » Bon nombre d'historiens voudraient pouvoir relier les décisions politiques de grande portée prises par Constantin avec son évolution intérieure et ses convictions personnelles.

I) Une foi chrétienne personnelle mais minoritaire
II) Une théologie appliquée à l'échelle de l'Empire

Extrait du document:

Néanmoins, ce n'est pas un historien objectif : il fait clairement montre de propagande chrétienne, il veut afficher la supériorité de sa foi sur le paganisme. Il fut le principal théoricien de l'Empire chrétien et de la mission divine confiée à Constantin. A ce titre il coucha sur papier et influença en grande partie la « théologie constantinienne ». Grâce à ses écrits, nous comprenons mieux la théologie politique qui légitimait alors le pouvoir de Constantin.
  • Commentaire composé sur l'œuvre «Le Conte du Graal», de Chrétien de Troyes se demandant si l'inachèvement est vraiment la cause de l'intérêt suscité par Le Conte du Graal comme le déclare Jean Frappier.
    № 16772 | 2,590 mots | 0 sources | 2007 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture de l'œuvre « Erec et Enide » de Chrétien de Troyes, étudiant la place de l'amour dans le mariage.
    № 17344 | 2,210 mots | 0 sources | 2010 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation portant sur la conversion de l'empereur Constantin et la manière dont il a favorisé le christianisme.
    № 17761 | 2,570 mots | 0 sources | 2010 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires