L'engagement au sein des squats artistiques Exposé by Avalon

L'engagement au sein des squats artistiques
Exposé selon une enquête de sociologie dont la problématique est de trouver un engagement au sein d'une structure aussi particulière que le squat artistique qui généralement ne fait aucune promotion de ses valeurs et de ses idéaux.
№ 16466 | 5,300 mots | 15 sources | 2010
Publié le juin 01, 2010 in Sociologie , Arts
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il est intéressant de constater que la démarche des squats artistiques est souvent considérée par les autres structures comme « contraire à la démarche contestataire du squat »(7). Pourtant, ceux-ci sont tout autant soumis à la précarité que les autres, voire plus, car évitant en général de s'associer avec des organisations politiques, ils évitent d'un côté l'affiliation idéologique, mais de l'autre, ils ne bénéficient pas du soutien médiatique et politique comme cela peut être le cas pour les squats politiques par exemple. Et quand bien même ils essayent de s'insérer dans la vie d'un quartier, les squats artistiques n'en restent pas moins, avant tout, des structures illégales.
Cette différence de statuts au sein même du mouvement des squatteurs m'a amenée à me demander si on pouvait catégoriser d'un côté les « squats engagés » et de l'autre les squats qui s'assurent de leur survie sans faire la promotion de leurs valeurs et de leurs idéaux. Et c'est pour cela que j'ai voulu savoir si l'on pouvait trouver au sein des squats artistiques, la structure à priori la plus neutre, une forme d'engagement en dehors d'une idéologie quelconque. Et si tel était le cas, est-ce que le statut du lieu pouvait y être à l'origine, ou y participer et de quelle manière. Y'aurait-il donc un engagement de fait, et un engagement dans les faits ?

I/ Un engagement de facto
II/ L'engagement dans les faits : un engagement citoyen et humain
III/ Une expérience formatrice

Extrait du document:

Le terme « engagement » peut, selon le contexte dans lequel on l'emploi, avoir différentes significations. Si l'on s'en tient à une définition que l'on appellera « neutre », telle qu'on peut la trouver dans le dictionnaire, ce pourrait être « un acte par lequel on s'engage à accomplir quelque chose ; une promesse, une convention ou un contrat par lesquels on se lie », ou bien le « fait de prendre parti sur les problèmes politiques ou sociaux par son action et ses discours ». Cette définition de l'engagement dans le domaine philosophique serait plutôt un « acte par lequel l'individu assume les valeurs qu'il a choisies et donne, grâce à ce libre choix, un sens à son existence » (Larousse).

Commentaires