L'enluminure à l'époque gothique Exposé

L'enluminure à l'époque gothique
Travail de synthèse portant sur l'enluminure à l'époque gothique qui désigne un phénomène artistique propre au Moyen Age : il s'agit d'un décor pictural dans un livre.
№ 22560 | 9,440 mots | 0 sources | 2008
Publié le févr. 15, 2011 in Arts , Histoire de l'Art
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'enluminure désigne un phénomène artistique propre au Moyen Age : il s'agit d'un décor pictural dans un livre. On constate son essor dès l'antiquité tardive. Un même phénomène se produit également en Orient (Perse)où l'enluminure est florissante à l'époque médiévale. Le terre d'Islam ne connait pas le même développement car il n'y a pas d'image figurée donc cela limite l'enluminure même si le Coran est richement décoré. Un autre terme synonyme pour le mot enluminure est : la miniature (plutôt en Italie). Le mot enluminure appartient au vocabulaire français dès le Moyen Age (cf. le témoignage de Dante mort en 1321 qui parle de Paris et de l'art parisien appelé enluminure). Pour témoigner de son excellence, Paris devient un grand centre dès XIIIe siècle pour l'enluminure. Le mot miniature est utilisé pour désigner une enluminure précise dans un manuscrit. Il faut faire attention car une miniature ne porte pas ce nom à cause du petit format car le terme miniature vient du verbe miniare qui signifie enduire/peindre en rouge (et dérive du mot minium, un oxyde de plombs pour le rouge). Le rouge est la couleur préférée pour une initiale simple en début de paragraphe. Le mot rubrique vient du latin ruber (signifiant rouge) : il s'agit d'un texte écrit en rouge (souvent une ligne au début d'un paragraphe). La rubrique annonce le début d'un chapitre. Le rouge revient souvent dans les manuscrits. Dès l'antiquité tardive, le rouge est autour des images.

Extrait du document:

Le support du manuscrit est le parchemin jusqu'au XIVe siècle puis on remarque l'apparition du papier. Le parchemin est employé de manière générale dès le IVe siècle. Avant, on utilisait du papyrus. Le parchemin est un support plus solide que papyrus qui est fait à partir de fibres de plante. Le parchemin est une peau le plus souvent de mouton mais on utilise également du veau ou de la chèvre. La peau n'est pas tannée mais subit un autre traitement. Les parcheminiers fabriquent le parchemin (différent du cuir préparé par les tanneurs). La meilleure qualité de parchemin est le vélin : il s'agit de peau d'animaux mort-nés. La peau plus fine que celle d'un animal qui a vécu. Le vélin subit un traitement particulier.
  • Exposé qui analyse la vie du peintre Simone Martini en s'appuyant sur son travail de décoration de la Chapelle Saint-Martin.
    № 7376 | 3,530 mots | 4 sources | 2007 | FR | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Mini-mémoire basé sur l'étude de l'architecture dans "Les Mémoires d'un touriste" de Stendhal et se demandant si l'auteur propose vraiment des opinions sur cet art qu'il apprécie peu.
    № 30236 | 3,810 mots | 4 sources | 2013 | FR | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé qui présente les deux principes complémentaires qu'utilisent l'architecte, le classicisme et la cohérence structurelle, à travers deux de ses œuvres qui sont l'immeuble de la rue Franklin et celui de l'avenue Wagram.
    № 10994 | 1,000 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires