L'univers onirique des aveugles de naissance Exposé

L'univers onirique des aveugles de naissance
Exposé se demandant s'il est possible de rêver autrement qu'en images. (pdf)
№ 30193 | 1,050 mots | 3 sources | 2013 | CA
Publié le nov. 13, 2013 in Médecine et Santé , Sciences
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pour les personnes voyantes, l'univers du songe des non-voyants demeure un mystère. Comment rêver sans voir? Est-il seulement possible de rêver? Bref aperçu de l'environnement onirique des aveugles de naissance...
L'être humain passe une bonne partie de sa vie à dormir. Un tiers en fait. Et pendant qu'il dort, il rêve. Le sommeil comporte plusieurs stades qui durent en moyenne 90 minutes, dont deux cycles particulièrement marqués, soit le sommeil lent et le sommeil paradoxal. Quelques minutes après l'endormissement, le dormeur entre dans le cycle de sommeil lent, cycle marqué par des ondes électriques cérébrales lentes.

1. L'imagerie onirique des personnes voyantes
2. Les rêves dépourvus d'images des aveugles de naissance
3. Les zones cérébrales de la vision du non-voyant
4. Les personnes devenues aveugles après l'âge de 7 ans

Extrait du document:

On aurait tort de croire qu'on ne rêve qu'en images, que les songes ne peuvent que comporter des impressions visuelles. Les rêves servent principalement à exprimer les émotions vécues tout au long d'une journée, dont le subconscient s'est accaparé. Ces émotions sont entreposées dans une sorte de bibliothèque – appelée contenu mnésique – et pour les scénariser, le cerveau a toute la latitude pour utiliser d'autres sens que la vue. Puisque pour fabriquer leurs rêves, les personnes non voyantes doivent piger dans les impressions mentales qu'elles sont aptes à se représenter, ce sont donc les impressions découlant des autres sens que la vue – le toucher, l'audition, le goût et l'odorat – qui serviront de base à la Structure de leurs songes.

Commentaires