La Chapelle palatine de Palerme Exposé by kyogirl63

La Chapelle palatine de Palerme
Exposé sur la chapelle palatine de Palerme. En quoi cet édifice est-il le témoignage de diverses civilisations ? En quoi est-il un manifeste royal ?
№ 11446 | 5,875 mots | 0 sources | 2008
Publié le juin 09, 2009 in Archéologie , Arts , Histoire de l'Art
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La chapelle palatine de Palerme, dédiée à Saint-Pierre, est un monument très intéressant par divers aspects ; tout d'abord elle se trouve au carrefour d'influences multiples : byzantines, occidentales, arabes, siciliennes ou encore normandes. De plus, son état de conservation est lui aussi, extraordinaire, en effet depuis son édification elle a subit peu de transformations.

A/ Identification de l'oeuvre
1. Présentation
2. Circonstances historiques de la création et histoire ultérieure

B/ Analyse de l'édifice
1. Analyse du plan
2. Analyse des élévations
3. Analyse de l'ornementation

Extrait du document:

Les colonnes de granit égyptien alternent avec des colonnes de marbre cipolin cannelées jusqu'à la moitié de leur hauteur, avec des chapiteaux corinthiens ou composites.
Si les chapiteaux sont des réemplois de constructions antérieures mais d'origine romane, le chapiteau de l'espace réservé au trône diffère par sa typologie et son exécution, et montre de toute évidence une origine constantinopolitaine du VIème siècle. On trouve le même type de part et d'autre du mihrab de la Grande Mosquée de Kairouan, et également dans l'atrium de la Grande Mosquée d'Ibn Tulun au Caire. Selon Brenk, cela sert évidemment, à attirer l'attention dans la zone du trône, mais il faut aussi songer au chemin fait par cet élément, il aurait suivi un parcours en provenance du monde islamique. De plus, ce chapiteau surmonte une colonne dont tout le fût est souligné par un bandeau décoratif de motifs de goût islamique. On peut supposer qu'ils étaient déjà unis avant d'être employés ici.

Commentaires