La chute du mur de Berlin Exposé by mymy77176

La chute du mur de Berlin
Exposé portant sur le mur de Berlin à travers l'analyse de deux photographies prises juste avant sa chute en 1989.
№ 8768 | 2,520 mots | 4 sources | 2008
Publié le nov. 13, 2008 in Histoire , Histoire de l'Art
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

De 1949 à 1961, de 2,6 à 3,6 millions d'Allemands fuient la RDA par Berlin, privant le pays de main-‎d'œuvre et montrant à la face du monde leur faible adhésion au régime communiste. L'émigration pose un problème économique majeur et menace l'existence ‎même de la RDA.‎
Pour garder sa population, le gouvernement est-allemand programme en secret la construction d'un ‎mur.
Ces photos du mur sont des ‎œuvres engagées qui nous laissent un témoignage sur la division de la ville et la ‎crise qu'ont connu Berlin et l'Allemagne à cette époque. ‎

Extrait du document:

Cet épisode du passage d'un côté à l'autre de Berlin, après l'affaiblissement du régime soviétique, est mémorable ‎‎: il est la réalisation d'un souhait cher aux allemands depuis des dizaines d'années. On voit que le regard entre les ‎deux personnes est très fort et qu'il est suggéré par toutes les autres lignes convergente, cela représente un lien ‎presque solide qui va pourtant se concrétiser par le contact des mains. On peut émettre l'hypothèse qu'il s'agit ‎d'un garde du mur du coté est, étant donné qu'il porte un costume et un képi. Cette hypothèse peut être ‎renforcé par le fait qu'il se situe à droite du mur, donc à l'est si le photographe a voulu se placer dans le bon ‎sens. De plus, c'est lui qui grimpe sur le mur et qui semble vouloir sortir de son coté pour aller à l'ouest ; en ‎effet, seule une personne de l'est voudrait se rendre de l'autre coté. Le personnage féminin est une berlinoise ‎de l'ouest qui ne cherche pas à se rendre de l'autre coté, mais seulement à retrouver les habitant de l'est. Le ‎mouvement suggéré par les courbes de leurs membres montrent qu'il vont avec enthousiasme l'un vers l'autre et ‎que c'est la fin de deux monde que tout oppose. Ils représentent néanmoins chacun un coté de Berlin car ils sont ‎séparé par le mur central, et le contraste est marqué par les habits et leur couleurs opposées : l'homme est ‎habillé de façon stricte et en noir, ce qui renvoie à une certaine autorité, un manque de liberté, alors que la ‎femme est vêtue de couleurs, elle reflète la liberté.‎

Commentaires