La conjoncture économique de la Corse au XXIème siècle Exposé

La conjoncture économique de la Corse au XXIème siècle
Exposé sur le développement économique de la Corse à partir des 30 Glorieuses.
№ 29811 | 2,545 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le juin 04, 2013 in Histoire , Ecologie , Questions Sociales
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pendant le 19ème siècle, la Corse était considérée comme une terre de misère. Cette île était sous développée par rapport au territoire français. En effet, les Corses vivaient le plus souvent en zone rurale. Leur profession était le plus souvent agriculteur. Les récoltes étaient subordonnées au climat de chaque saison. A partir des 30 Glorieuses (1945-1973), la Corse se développe peu à peu. Les individus commencent à migrer vers les villes pour y trouver un travail. Ce phénomène se nomme l'exode rural. Le niveau de vie s'améliore. En Corse comme sur l'ensemble du territoire, les individus commencent alors à partir en vacances massivement. Ainsi, le tourisme se développe sur l'île. Le secteur tertiaire prend donc de plus en plus d'ampleur.

1. Les différents secteurs d'activité en Corse
2. La crise économique en Corse

Extrait du document:

Au 21ème siècle, en Corse, selon l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSSE), le secteur tertiaire représente près de 80% du secteur d'activité insulaire. Le secteur tertiaire peut se définir comme étant le regroupement du commerce, du tourisme, de l'administration, des transports, des activités financières et immobilières, des services aux entreprises et aux particuliers, de l'éducation, de la santé et de l'action sociale. Le principal champ d'activité de l'île, dans le secteur tertiaire est le tourisme. En effet, il représente à lui seul, 18% des emplois du secteur privé. En moyenne, la Corse accueille près de 1 300 000 touristes chaque année, dont 600 000 pendant la saison estivale. Le point négatif de ce pic touristique annuel est l'augmentation des contrats de travail précaires : intérim, contrats aidés et contrats à durée déterminée; il est donc difficile d'avoir un poste à l'année dans le secteur touristique.

Commentaires