La Corse au néolithique Exposé by castlebecket

La Corse au néolithique
Exposé décrivant La Corse à l'époque néolithique d'un point de vue archéologique et historique.
№ 29719 | 2,380 mots | 4 sources | 2013 | FR
Publié le mai 24, 2013 in Archéologie , Géographie , Histoire
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Corse possède une histoire riche et complexe surtout pour sa période moderne. Cependant, dès les origines de l'Humanité cette île, au sud-est de la France, acquiert déjà une place à part. En effet, l'importance des vestiges archéologiques découverts nous ont laissé de nombreux témoignages attestant l'apparition d'une population dès le Prénéolithique, c'est-à -dire, entre 9000 et 7000 an av. JC, voire dès la fin du Paléolithique qui est compris entre 70000 et10000 ans av. JC. Mais ce n'est vraiment qu'au XIXe siècle, et après l'intérêt porté à l'île par Prosper Mérimée lors de son voyage en 1840 qui eut peut d'effet, qu'eut lieu la naissance de l'archéologie « traditionnelle », et voire même, au XXe siècle,où vont être véritablement étudiés ces nombreux vestiges notamment grâce à la datation au Carbone 14 et à la dendrochronologie qui permet d'étudier les cercles de croissance d'un arbre pour ainsi donner des dates précises.

1. Le Néolithique ancien
2. Le Néolithique moyen ou évolué
3. Le Néolithique terminal-Chalcolithique

Extrait du document:

Au Néolithique ancien, les corses ont commencé la domestication des animaux autrefois sauvages, comme les chèvres, les porcs puis plus tard, les bœufs. Quant aux habitats, ils sont construits en pierres sèches. Ils s'organisaient surtout dans les chaos rocheux où abondaient les cavités naturelles qui servaient d'abris et leurs multiplicationsvont peu à peu faire naître les premiers villages qui seront peuplés d'environ 200 habitants. Comme au Paléolithique, les sépultures demeurent à l'intérieur de l'habitat. Pour les outils quotidiens et les armes, ils utilisent généralement le silex et l'obsidienne qui sont solides, faciles à tailler et très tranchants. Le silex peut avoir différentes couleurs, du beige clair au gris. L'obsidienne, roche volcanique, est du verre à l'état pur. Celle que l'on trouve en Corse est d'un noir très brillant plus ou moins translucide.

Commentaires