La critique tiers-mondiste des droits de l'homme Exposé by stabilou

La critique tiers-mondiste des droits de l'homme
Exposé qui tente de comprendre en quoi l’analyse de la critique tiers-mondiste révèle, par son argumentation, le caractère paradoxal des prises de positions des acteurs de la scène politique internationale.
№ 6835 | 2,770 mots | 0 sources | 2008
Publié le juin 29, 2008 in Relations Internationales , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les droits de l’homme ont vu, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et le mouvement de décolonisation qui a suivi 1945, apparaître à travers divers auteurs, des critiques quant à la légitimité de leur application sur Terre et donc leur universalité.
Accusant ces droits de vouloir relancer une politique colonialiste, des auteurs tels que Sartre, Lévi Strauss, ou bien encore Frantz Fanon, vont à travers des ouvrages extrêmement connus ( Race et Histoire, Les damnés de la terre ) mettre en doute l’universalité de ces droits dit «inaliénables».

I) Les Droits de l’homme : le révélateur d’une comparaison entre l’Occident et le Tiers Monde
A) La théorie universaliste des droits de l’homme : un alibi rêvé pour le maintien de l’hégémonie des puissances occidentales
B) La position ambiguë des pays du Tiers monde quant à la mise en œuvre des droits de l’homme

II) Une apparente contradiction entre les valeurs universelles incarnées par le concept de DH et les « spécificités » culturelles propres à chaque civilisation
A) Critique de l’universalité des droits de l’homme fondée sur «l’intégrité civilisationnelle»
B) Pour l’application de droits de l’homme universels mais non uniformes

Extrait du document:

Les droits de l’homme ont vu depuis la fin de la seconde guerre mondiale et le mouvement de décolonisation qui a suivi 1945 apparaître à travers divers auteurs des critiques quant à la légitimité de leur application sur Terre et donc leur universalité. Accusant ces droits de vouloir relancer une politique colonialiste, des auteurs tels que Sartre, Lévi Strauss, ou bien encore Frantz Fanon, vont à travers des ouvrages extrêmement connus ( Race et Histoire, Les damnés de la terre ) mettre en doute l’universalité de ces droits dit « inaliénables ». De plus, certains auteurs, qu’ils soient citoyen d’un pays occidental ou tiers-mondiste, vont aller jusqu’à considérer ces droits comme un voile masquant une idéologie de destruction culturelle, religieuse, et d’asservissement économique à l’Occident.
  • Dissertation se demandant quels sont les différents droits de la personnalité reconnus par le droit français.
    № 19074 | 1,900 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui pose la question suivante : la critique provoque-t-elle la crise en apportant des données qui bouleversent l’équilibre établi ?
    № 4207 | 3,350 mots | 0 sources | 2006 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui s'interroge sur le rôle du Tiers-Etat, son évolution et sa place dans la société.
    № 4469 | 1,050 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires