La culture d'entreprise Exposé by kevindamiens

La culture d'entreprise
Exposé qui définit la culture d'entreprise, cet "esprit maison" qui caractérise la spécificité du savoir-faire de chaque entreprise vis-à-vis des entreprises concurrentes.
№ 4810 | 10,800 mots | 15 sources | 2008
Publié le mars 30, 2008 in Communication , Économie , Management , Ressources Humaines , Gestion
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La culture d’entreprise peut s’appréhender comme une force de cohésion et de motivation importante autour d’un projet commun.
Définie parfois comme l’âme de l’entreprise, annoncée souvent comme un mode de pensée et de valeurs qui marquent le comportement des employés à tous les niveaux, la culture d’entreprise constitue en la partie la plus intériorisée de l’organisation.
Puissant atout de compétitivité tant par la cohésion créée au sein du groupe que par son impact sur l’environnement, la culture d’entreprise est de plus en plus perçue comme un facteur de réussite des firmes.
Ses effets ne sont pas directement quantifiables, mais ils créent un cadre certain qui permet d’améliorer la productivité.

A. Notion de culture d’entreprise
1. Concept de la culture d’entreprise
2. Caractéristique et effet de la culture d’entreprise
3. Formation de cultures : la spirale de leur développement

B. La culture d’entreprise : un facteur de performance à gérer
1. La culture d’entreprise au service de la compétitivité
2. La nécessaire et délicate gestion de la culture d’entreprise

C. Manifestation de la culture d’entreprise dans la pratique : La comparaison Camaïeu/Kiabi
1. Camaïeu
2. Kiabi


Extrait du document:

La culture s’apprend, à l’inverse des caractéristiques biologiques, qui sont héritées. Lorsque les valeurs et les normes sont facilement accessibles et lorsque l’individu a également la volonté de les faire siennes, la transmission s’en trouve facilitée. La transmission de la culture est un long processus d’apprentissage.
La culture d’entreprise est capable d’adaptation et doit quoi qu’il en soit l’être. Les influences exercées par l’environnement obligent constamment à s’adapter. Les influences internes et externes ont un effet sur la culture d’entreprise. Ainsi, une culture n’est pas acquise définitivement, une fois pour toutes. Elle est toujours plus ou moins en accord avec la culture prédominante et reflète plus ou moins l’air du temps. La culture d’entreprise n’est pas quelque chose d’immuable : « la culture qui cesserait de développer constamment ses traditions et ne s’adapterait plus à de nouvelles conditions écologiques, sociologiques, psychologiques serait comme un arbre malade qui aurait cessé de former chaque année un anneau supplémentaire »
La culture d’entreprise est multiple ; en d’autres termes, elle est constituée de plusieurs sous-cultures distinctes dont l’importance et la force sont variables. La culture d’entreprise est à son tour le produit de cultures de différents sous-systèmes.
A la manière d’un iceberg, seule une petite partie de la culture est consciente. La majeure partie en est invisible et inconsciente.

Commentaires