La Grèce archaïque : les Kouroi jumeaux Exposé

La Grèce archaïque : les Kouroi jumeaux
Exposé se demandant en quoi ces deux sculptures nous renseignent sur le développement et la religiosité du monde grec à l'époque archaïque.
№ 18890 | 2,020 mots | 5 sources | 2010
Publié le août 14, 2010 in Histoire , Histoire de l'Art
5 Rating: 5/5 (1 vote)
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ces deux sculptures : les Kouroi jumeaux sont un exemple de cette « renaissance » du monde grec. Il s'agit de statues en ronde-bosse en pied (sculpture de tout le corps) qui représentent deux Kouroi jumeaux, Cléobis et Biton et ont été produites vers les années 590-580 av. J.C. Un Kouros est une statue virile archaïque qui ne représente pas un dieu. Le mot Kouros signifie « jeune homme » en grec. Chacune de ces deux statues mesure 2,16 mètres de hauteur et est en marbre d'Argos, produites dans cette cité du nord du Péloponnèse. Elles ont été retrouvées en 1893 dans le sanctuaire d'Apollon sur l'île de Delphes, l'un des plus importants lieux de culte du monde grec, et ont sans doute fait office d'offrande à ce dieu protecteur. La statue de droite est en assez bon état dans la mesure où il n'en manque aucun membre, mais celle de gauche est moins bien conservée car il manque le bras droit, le poignet ainsi que la main gauche et une partie de la cuisse gauche et de l'aine sont endommagées. Ces deux sculptures sont aujourd'hui conservées au musée archéologique de Delphes.

I/ Description des deux statues
II/ Analyse de cette œuvre

Extrait du document:

D'après L'Iliade d'Homère, ils auraient vécu à l'époque précédant la guerre de Troie (XIIe siècle av. J.C.) et auraient accompli de nombreux exploits comme la chasse au sanglier de Calydon (en Etiolie), auraient participé à l'expédition des Argonautes pour retrouver la toison d'or … ce qui en ferait également des héros légendaires.

Commentaires