La IVème République a-t-elle un vrai régime parlementaire ? Exposé

La IVème République a-t-elle un vrai régime parlementaire ?
Exposé qui définit le régime politique qui peut émerger d'un compromis entre deux pôles aux intérêts opposés que sont les communistes et la droite.
№ 16093 | 2,125 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 24, 2010 in Droit , Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Après la libération de la France par la résistance dirigée par le général de Gaulle et l'agonie de l'histoire noire du régime vichyste, le Gouvernement Provisoire de la République française, malgré le prestige dont il jouit lui donnant une liberté quasi absolue, organise le référendum auquel le 21 octobre 1945 le peuple décide qu'il ne veut pas le retour à la IIIème République. Quelques jours plus tard, l'Assemblée nationale voit le jour et compte, à la surprise de de Gaulle, la majorité composée de deux partis de gauche – les socialistes et les communistes.

1. Le parlementarisme moniste rationalisé est institué par la Constitution de 1946…
2. …dont l'exploitation, voire violation par les députés aboutit presque à la dérive de régime d'Assemblée

Extrait du document:

La rationalisation de la dissolution a joué dans un esprit différent puisqu'il ne s'agissait plus d'éviter l'instabilité gouvernementale mais de se prémunir, en souvenir de la dissolution du 25 juin 1877, contre les abus éventuels et toujours redoutés de l'exécutif. La dissolution n'a pas pu être prononcée au cours des dix-huit premiers mois de la législature et elle n'a pas l'être ensuite que si, au cours d'une même période de 18 mois, deux crises gouvernementales sont survenues dans les conditions prévues par la Constitution, c'est-à-dire à la suite du vote d'une motion de censure ou du rejet d'une question de confiance posée par le gouvernement.

Commentaires