La justice vue par les théoriciens Exposé by lucie

La justice vue par les théoriciens
Exposé qui compare le rôle de la justice entre deux périodes et les divergences de point de vue.
№ 10100 | 2,975 mots | 0 sources | 2009
Publié le févr. 12, 2009 in Histoire , Droit
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La théorie du droit est toujours un peu maladroite à servir la justice. La justice reste assez largement une œuvre de praticiens. Le droit bien sûr peut toujours servir d'objet de réflexion mais sa pratique judiciaire est souvent rétive à l'exercice théorique. Cette impuissance à saisir la vie du droit se constate chez les plus grands penseurs. Leur nom, cependant, résiste au temps avec souvent plus d'éclat que ceux des obscurs, obscurs mais efficaces praticiens.

1/ La théorie médiévale et moderne de la justice
A. Cujas
B. Loisel

2/ La théorie moderne et contemporaine de la justice
A. Domat
B. Saleilles

Extrait du document:

Loisel laisse sur la pratique judiciaire un ouvrage posthume sous la forme d'un dialogue Pasquier ou "Dialogues des avocats du Parlement de Paris". Dans cet ouvrage, Loisel propose une histoire des avocats devant le Parlement et il relate les vicissitudes du barreau, barreau qu'il pratique lui-même. Pasquier qui préside ces dialogues, est un collègue de Loisel, qu'il a connu en suivant les cours de Cujas. Dans cet ouvrage, Loisel raconte particulièrement bien la grève des avocats survenue après l'ordonnance de Blois de 1579, dont l'article 161 commande aux avocats d'inscrire, sous les écritures qu'ils délivrent aux parties, le montant du salaire perçu. Les avocats qui ne souhaitent pas voir connu le montant de leurs honoraires, et non salaires, arrêtent le cours de la justice à Paris jusqu'à ce que l'ordonnance de Blois ne soit plus du tout évoquée, ni son article 161 à leur endroit.

Commentaires