La mémoire de la Révolution française en 1848 Exposé

La mémoire de la Révolution française en 1848
Exposé se demandant dans quelle mesure on peut dire de l'année 1848 qu'elle perpétue la mémoire de la Révolution Française.
№ 28101 | 2,705 mots | 2 sources | 2012 | FR
Publié le mars 19, 2012 in Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

1848, comme 1789 ou 1830, représente une de ces dates symboliques en France car elle représente l'année d'une révolution qui amène à la fin de la Monarchie de Juillet et la mise en place de la IIème République.
On le sait, la Révolution française, dont la fin est difficile à dater, a marqué et marque encore aujourd'hui les mémoires de la France. L'année 1848, elle, est une année cosmopolite, qui s'ouvre sur une révolution fin Février avant de déboucher sur des révoltes ouvrières violentes au mois de Juin. C'est l'année d'une nouvelle Constitution pour la France, l'année qui voit la mise en place d'une IIème République et l'élection du 1er Président des Français.

1. 1848, ou la Révolution Française perpétuée et prolongée
2. Un prolongement de la Révolution Française rapidement avorté

Extrait du document:

L'Assemblée commence à siéger dès le 4 Mai, et le gouvernement provisoire est transformé en Commission Exécutive le 10 Mai, composée de 5 membres : les Pentarques. Composée uniquement de républicains modérés (Arago, Lamartine, Garnier-Pagès, Marie et Ledru-Rollin), elle signe l'exclusion définitive des radicaux et des socialistes.
Le 15 Mai, une manifestation de soutien aux Polonais débute mais dégénère rapidement en une manifestation socialiste, envahissant le Palais-Bourbon avant de se rendre à l'Hôtel de Ville, où un gouvernement insurrectionnel est proclamé. Mais cette manifestation est durement réprimée, les principaux leaders sont arrêtés et toute cela conduit à accentuer l'anti-révolutionnarisme latent, et permet aux conservateurs d'avoir une liberté d'action accentuée.

Commentaires