La musique et le marketing Exposé by KaraMaX

La musique et le marketing
Exposé qui s'intéresse à l'utilisation quasi systématique de la musique, à son efficacité et son rôle dans la publicité.
№ 25591 | 2,610 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le juil. 30, 2011 in Publicité , Musique , Médias
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le marketing considère que la musique a un réel pouvoir sur le comportement des individus. Cette dernière a pour principale conséquence de stimuler les émotions et d'influencer l'humeur des consommateurs. Elle peut enrichir la publicité et contribuer à une meilleure réception du message diffusé. Elle détend, divertit et favorise une ambiance chaleureuse qui place le spectateur dans des conditions favorables pour recevoir le message commercial et la marque proposée. Les spécialistes du marketing s'accordent à dire que 50% voire 80% du succès d'une campagne commerciale peuvent être attribués à la musique. Ainsi 90% des annonces françaises actuelles sont accompagnées d'une mélodie. Alors que le script et les images sont les deux premières étapes de création d'une annonce, le son ne vient qu'en dernière position. Ainsi, on remarque le peu d'importance portée à la mesure de ses effets. La musique classique et l'opéra est le type de musique le plus utilisé par les publicitaires (35%, source : Billiet et Leblanc en 1991), suivi des succès des années 50 et 60 (28%), des variétés rock (12%), du jazz et musiques brésiliennes (12%)… L'utilisation quasi systématique de la musique nous invite à réfléchir sur son efficacité et son rôle dans la publicité.
C'est pourquoi nous étudierons, dans une première partie, l'influence de la musique sur la perception des consommateurs, puis, dans une seconde partie, le rôle et les fonctions de la musique dans la publicité.

Extrait du document:

La musique a un pouvoir évocateur. En effet, elle permet à l'auditeur, à sa seule écoute, de percevoir une atmosphère, une époque, des images, des lieux… Elle a, donc, depuis longtemps été utilisée pour sa dimension symbolique. Mieux que tout autre art, elle a le pouvoir de rassembler toute une assemblée (cf. Coca World Cup). Selon Nietzsche, la musique ne peut exercer sa fonction sociale qu'en usant de ses forces symboliques, jouant sur l'inconscient collectif : « elle rappelle à elle tout ce qui était endormi, elle suscite des présences refoulées ». Ainsi on peut analyser la musique comme une forme symbolique douée d'une signification permettant de refléter la morphologie des sentiments. Cette fonction symbolique largement présente en publicité, permet de mettre en valeur la capacité du répertoire de musique à amplifier, illustrer ou délivrer un message. Dès lors, l'extrait musical est choisi dans le but d'amplifier le message, voire d'ajouter un élément symbolique supplémentaire.

Commentaires