La musique médiévale : l'Ars Antiqua Exposé by haikey13

La musique médiévale : l'Ars Antiqua
Exposé portant sur la musique en France au XIIème siècle et décrivant, les liens historiques, les innovations, les compositeurs et un exemple d'œuvre de ce qui fut appelé : L'Ars Antiqua.
№ 8593 | 3,215 mots | 0 sources | 2004
Publié le nov. 02, 2008 in Danse et Théâtre , Musique , Histoire de l'Art
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Une des premières écoles qui aient acquis une grande renommée est au XII ème Siècle celle de Paris, fondée par Léonin, Maître de chapelle de Notre-Dame. Les efforts des compositeurs donnent déjà de bons résultats.
On superpose les mélodies ; on les reproduit à la quinte, mais on pousse la hardiesse jusqu'à introduire dans le même morceau une seconde mélodie qui suit un mouvement contraire à celui de la précédente ; tour à tour, les notes des deux mélodies se font entendre à l'intervalle initial d'une quarte, d'une quinte ou d'une octave.

I. Cadre historique / statut des professionnels de la musique aux XIII ème et XIV ème siècles

II. Théories et notations

III. Les maîtres

IV. Analyse d'un motet

V. Chronologie (période de l'ars antiqua)

Extrait du document:

La frontière entre l'époque de Notre-Dame et l'Ars Antiqua, qui s'étend de 1230 à 1320, est difficile à tracer. On y retrouve en effet les mêmes genres.
En architecture, nous sommes à l'époque du gothique dit "rayonnant". Pour la musique, c'est celle que l'Ars Nova a rétrospectivement appelée, afin de s'en démarquer, l'Ars Antiqua.
L'Ars Nova remplacera L'Ars Antiqua vers 1320, en même temps approximativement que dans l'architecture le premier style flamboyant remplacera le style rayonnant.
Selon H.I Marrou, le XII ème Siècle "a été l'un des grands siècles de la civilisation occidentale, une des grandes étapes de sa genèse".
Le XIII ème Siècle est un âge d'or marqué par l'épanouissement de la polyphonie religieuse cultivée par l'école de Notre-Dame.
L'Ars Antiqua évolue pendant le siècle des cathédrales; en 1163, Maurice de Sully (env. 1120-1196) entreprend la construction de Notre-Dame de Paris, qui sera terminée dans son ensemble, vers 1245; les polyphonies de Léonin et de Pérotin résonneront sous ses voûtes.
Le XIII° Siècle représente le siècle de l'Université ; en 1215, le pape Innocent III confirme les premiers privilèges concédés par Philippe Auguste (en 1200) à l'Université de Paris. La musique a sa place à part entière dans le quadrivium, à côté de l'arithmétique, de la géométrie et de l'astronomie. L'enseignement est donné à l'école épiscopale de la cité, sur le "Petit Pont", dans les écoles du cloître de Notre-Dame, de Sainte-Geneviève et de Saint-Victor. En 1257, Robert de Sorbon crée l'un des collèges destinés à héberger des étudiants en théologie.

Commentaires