La noblesse féminine italienne dans la peinture du XVIème siècle Exposé

La noblesse féminine italienne dans la peinture du XVIème siècle
Exposé qui met en valeur les représentations iconographiques et sociales des femmes nobles dans la peinture de la Renaissance. (pdf)
№ 21794 | 5,650 mots | 4 sources | 2010
Publié le déc. 17, 2010 in Histoire , Histoire de l'Art
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Au XVIe siècle, la peinture était souvent l'occasion de montrer son
pouvoir et sa culture. Les nobles étaient proches des artistes (en témoigne les camera picta ou le studiolo d'Isabelle d'Este). Les hommes nobles comme les condottiere ou les membres de grandes lignées (François II de Mantoue, Alphonse I d'Este) étaient représentés avec leurs attributs guerriers (armure, épée). Les femmes nobles sont aussi très représentées à la Renaissance, et ce, avec des attributs particuliers.
Un des privilèges de la noblesse est celui des vêtements (privilège
honorifique de revêtir des vêtements faits de draps brodés d'or) depuis les lois somptuaires (qui imposait un certains poids en or et en perles que la noblesse pouvait porter). Ce privilège se retrouve au sein des peintures de l'époque.

1. Expression du corps et posture
2. Les attributs des femmes nobles
3. La mode à la Renaissance
4. La coiffure à la Renaissance

Extrait du document:

Il existe différents types de robes à la Renaissance (la robe florentine portée par Eleonore de Tolède en est un exemple). Les robes italiennes sont bien souvent très ornées. Celle d'Isabelle d'Este dans le tableau de Titien en est un très bon exemple. En effet les entrelacs de celle-ci auraient été dessinés par Niccolo da Carreggio (poète, dramaturge et diplomate qui a été en contact étroit avec la cour ducale de Ferrare) qui s'inspira lui-même d'entrelacs de Léonard de Vinci3. La robe de Margherita Paleologa est très significative de la complexité des robes à la Renaissance. Elle est faite de bourrelets entrelacées.
  • Dissertation s'appuyant sur trois œuvres d'auteurs différents et se demandant si les personnages féminins incarnent toujours des valeurs différentes que les personnages masculins
    № 17348 | 2,175 mots | 0 sources | 2006 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Mémoire d'art plastique qui montre comment, au XXème siècle, l'objet a peu à peu été introduit dans la peinture, ce qui a remis en question le rôle de l'artiste et a modifié la relation entre créateur et public.
    № 4304 | 4,550 mots | 12 sources | 2007 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant en quoi les figures féminines jouent le rôle d'empêchement, de piège et de séduction face à Ulysse dans les chants V à XIII de l'"Odyssée" d'Homère.
    № 22211 | 1,110 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires