La place des langues minoritaires en france Exposé

La place des langues minoritaires en france
Exposé se demandant pourquoi les langues régionales sont si peu reconnues en France.
№ 24677 | 2,255 mots | 3 sources | 2011
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Jusqu'au milieu du XXème siècle, il aurait été difficile pour chacun de nous de vivre ici (ou du moins dans n'importe quel milieu rural) sans pratiquer la langue ou le « patois » de notre région. Les communications inter-régions étant à l'époque bien plus difficiles qu'aujourd'hui, les hommes ont développé des langues totalement différentes selon leur position géographique. Lorsque les langues nationales ont fini par voir le jour et se démocratiser, les langues pratiquées sur de plus petits territoires ont été relayées au rang de « langues régionales », aussi appelées « langues minoritaires ».


I – La situation et l'avenir des langues régionales
II – Retour à la problématique : explication

Extrait du document:

Les langues régionales qui se divisent en plusieurs dialectes parlés en France ont tendance à être «unifiées» chacune dans une langue commune construite par des intellectuels et autres spécialistes pour l'usage des médias écrits et radiotélévisés et de l'enseignement, ce qui a souvent comme effet pervers de participer à la disparition des parlers locaux; dans ces cas on constate souvent l'instrumentalisation de la langue régionale pour des objectifs politico linguistiques par des groupes nationalistes.

Commentaires