La politique monétaire de la Banque Centrale Européenne Exposé by Expert

La politique monétaire de la Banque Centrale Européenne
Exposé qui présente la manière dont est organisée la BCE, comment elle fonctionne, quelles sont les spécificités de sa politique monétaire et quels sont les aspects de la stabilité monétaire et financière en Europe.
№ 10999 | 27,620 mots | 28 sources | 2007
Publié le mai 12, 2009 in Économie , Finances , Questions Européennes
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La stratégie de politique monétaire de la BCE est axée sur la stabilité des prix. Cet objectif a été choisi parce que la stabilité des prix favorise l'élévation du niveau de vie, à travers différents canaux. Le maintien de prix stables renforce la transparence des prix relatifs, ce qui stimule la concurrence. Les primes de risque liées à l'inflation qu'exigeraient les investisseurs confrontés à des incertitudes sur les prix sont ainsi minimisées.
Étant donné la grande diversité des instruments utilisés auparavant par les banques centrales des États membres pour exécuter leurs politiques monétaires, le meilleur choix pour la BCE fait encore débat. En pratique, la BCE élabore progressivement pour l'Union un régime original de politique monétaire.
Par son indépendance, comparable à celle de la Bundesbank, la BCE hérite de la crédibilité de la banque centrale allemande, ayant adopté l'essentiel de son architecture institutionnelle et de sa pratique politique.

I/ L'organisation et le fonctionnement de la BCE
A. Les organes de décision de la BCE
B. Fonctionnement et Mission de la BCE

II/ La politique monétaire de la BCE
A. Le mécanisme de transmission de la politique monétaire
B. La pratique de la politique monétaire de l'Eurosystème

III/ La stabilité monétaire et financière en Europe
A. La stabilité des prix forme de la stabilité monétaire
B. La stabilité financière en Europe

IV/ Analyse critique du rôle de la banque centrale européenne
A. Critiques de la stratégie de la stabilité de prix
B. Les insuffisances du cadre organisationnel de la BCE

Extrait du document:

Au milieu des années quatre-vingt, la volonté d'achever le marché commun et de le considérer comme un marché intérieur, se heurtait dans la Communauté économique européenne à la survivance d'un système de paiements de type international, mettant en jeu plusieurs monnaies, celles des États membres. Or, dans un marché intérieur, les échanges ne donnent pas lieu à des opérations de change : un marché intérieur est le territoire monétaire d'une seule et même monnaie.
La politique monétaire étant indivisible, le pouvoir d'achat d'une monnaie unique est nécessairement l'objet d'une politique monétaire unique, dont la définition et la conduite ne peuvent pas être partagés entre plusieurs centres de décision. Dès lors, la Communauté avait besoin d'une autorité monétaire centrale.

Commentaires