La Protection Biologique Intégré Exposé

La Protection Biologique Intégré
Exposé portant sur la Protection Biologique Intégrée (PBI) qui permet de préserver les cultures des ravageurs en privilégiant la lutte biologique.
№ 18257 | 1,295 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 28, 2010 in Etudes Agricoles , Biologie , Ecologie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Lorsque les moyens biologiques ne permettent pas de contrôler les ravageurs ou lorsque le coût devient trop important, des produits chimiques respectant les auxiliaires, naturels et introduits, sont appliqués. Ces produits sont dits « compatibles ». La PBI se caractérise par le maintien d'un équilibre entre les auxiliaires et les ravageurs sur la culture protégée. Les auxiliaires peuvent être des insectes, des acariens, des nématodes, des champignons entomopathogènes, des bactéries. Ils ont deux modes d'action : ils peuvent prédater ou parasiter un ou des ravageurs. Le parasitisme peut se faire à l'intérieur ou sur un individu d'une autre espèce. L'utilisation d'auxiliaires permet de limiter la prolifération d'un ravageur et d'en réguler la population de manière naturelle et constante.

I) Pourquoi utiliser la PBI ?
II) Qu'est ce que la démarche PBI ?
III) Les prédateurs
IV) Les insectes parasitoïdes
V) La démarche de la PBI
VI) Avantages
VII) Inconvénients

Extrait du document:

Après un essor considérable, la lutte chimique a montré de nombreuses failles touchant aussi bien des problématiques d'environnement que de santé. De plus son efficacité a été remise en cause par les phénomènes de résistance aux pesticides qui ont été observés. La Protection Biologique Intégrée, lorsqu'elle peut s'appliquer, constitue une alternative à la lutte chimique. La protection biologique utilise, contre un ennemi des plantes, des organismes vivants(insectes, acariens, champignons et autres micro-organismes), encore appelés auxiliaires pour combattre les organismes nuisibles des cultures.

Commentaires