La séparation des pouvoirs est-elle une réalité dans les démocraties contemporaines ? Exposé by spycrow

La séparation des pouvoirs est-elle une réalité dans les démocraties contemporaines ?
Exposé se demandant si dans les démocraties contemporaines, la séparation des pouvoirs est effective pour permettre aux peuples d'user de leur liberté.
№ 18832 | 1,390 mots | 4 sources | 2010 | FR
Publié le août 12, 2010 in Droit , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La démocratie repose sur deux valeurs : l'égalité et la liberté, elle se base donc sur la théorie de la séparation des pouvoirs. Ce principe d'organisation politique consiste à séparer le pouvoir en trois organes : le législatif, ayant le pouvoir de faire les lois, l'exécutif, ayant la charge d'administrer le pays selon les lois votées, et le judiciaire, ayant le pouvoir de faire appliquer la loi.
Aujourd'hui, la majorité des Etats sont des démocraties, et se réclament de la séparation des pouvoirs. La France la place même comme condition à l'existence d'une Constitution, dans l'article 16 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

1. Dans les textes, une séparation des pouvoirs toute relative… Les régimes constitutionnels
2. Dans la pratique, cette séparation a tendance à s'atténuer. Ainsi, la séparation doit se retrouver au sein même de la société.

Extrait du document:

L'opposition dans un Etat est un vrai pouvoir contre balanceur. En effet, si chef de l'Etat et majorité au Parlement sont issus du même parti, l'existence d'une opposition réelle et active empêche le parti au pouvoir de prendre trop de pouvoir. Ainsi, au Royaume-Uni, le leader de l'opposition est face au Premier ministre à la Chambre des communes, où il joue un rôle très important, il est reçu à l'étranger, à la télé, est consulté par le Premier ministre. Il dirige même un contre gouvernement, ce qui montre le rôle de contre balancement.

Commentaires