La série télévisée "un gars, une fille" Exposé by ralucisss

La série télévisée "un gars, une fille"
Exposé portant sur les "sitcom" produits par la télévision française en général et analyse l'institution qu'est devenue la série ""un gars, une fille" à la télévision française.
№ 6811 | 2,082 mots | 11 sources | 2008
Publié le juin 27, 2008 in Cinéma , Sociologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

‎La série française, "Un gars, une fille", basée sur une série québécoise qui porte le ‎même nom, a un succès énorme. Cela s'explique par les habitudes des ‎français et par le phénomène d’identification avec les personnages. Ainsi, on observe que ‎la programmation d’une série joue beaucoup sur son succès et sur son audience.
"Un gars, ‎une fille" est l’exemple-type de sitcom qui a réussi à s’imposer, dans un pays ou les ‎spectateurs sont peu habitués à ce genre de programme.
De plus, on pourrait dire que ce ‎qui a joué aussi sur le plan de l’identification avec les personnages c’est le ton comique de ‎la série, ainsi que la représentation des gens normaux dans des situations quotidiennes.

Extrait du document:

Les comédies de situation sont apparues aux Etas-Unis en 1951 et connaissent ‎toujours un grand succès. Certaines sont importées sur les chaînes françaises (Cosby show ‎ou Madame est servie). Elles mettent en scène des personnages moyens pour un public ‎moyen et se sont implantées en France avec une adaptation des situations et des héros au ‎cadre français. Ce genre est très intimement télévisuel. D’une certaine façon, il est la ‎reprise pour ce média de ce qui fut sur Radio Luxembourg, dans les années cinquante, La ‎Famille Duraton, dans laquelle chaque auditeur retrouvait un peu de son quotidien. Pour ‎les histoires sentimentales, on serait plus proche du roman-photo. Le scénario entremêle ‎généralement des histoires de cœur très compliquées, sur fond de vie sans problèmes, avec ‎plutôt des gentils et des méchants. ‎

Commentaires