La technique du filage du XIe au XVIe siècle Exposé

La technique du filage du XIe au XVIe siècle
Exposé qui analyse la technique du filage du XIe au XVIe siècle, du fuseau à main au rouet.
№ 10317 | 2,215 mots | 6 sources | 2008
Publié le févr. 28, 2009 in Histoire , Sociologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le textile constitue la plus grande activité industrielle du Moyen Age, le rôle des grandes villes drapantes dans l'économie du Moyen Age est connu de tous. En revanche, les procédés techniques mis en jeux pour la fabrication de ces textiles restent peu et mal connus. Le premier de ces procédés technique est le filage, activité continue depuis des temps « immémoriaux », le filage et ses techniques n'évoluent qu'à partir du XIIe XIIIe siècle. Le filage implique différentes fibres mais également différents procédés.

1- Les prémices du filage
A) Les bases du filage
B) Le fuseau

2- La mécanisation du filage
A) La roue à filer
B) Le rouet à fuseaux à ailettes
C) Le rouet, un outil domestique

3- Le filage, de l'origine à la grande industrie
A) Les origines du passage du fuseau au rouet
B) La grande industrie du filage et les fileuses.
C) La productivité en question

Extrait du document:

Le filage constitue une activité ininterrompue depuis l'époque Néolithique, d'abord réalisé au fuseau, à la fusaïole et à la quenouille, c'est l'apparition du rouet qui marque une rupture avec l'appareil traditionnel. Les procédés utilisés dans le textile connaissent de sensibles améliorations, la nouveauté est la diffusion du rouet en Europe entre le XIIe et le XV e siècle. Cette amélioration suppose la connaissance du mouvement continu circulaire produit par une roue, entraîné d'abord à la main par une manivelle puis par une pédale grâce à l'adoption au XVe siècle de la bielle manivelle. Le rouet semble apparaître en Occident chrétien dès le XIIe siècle, à partir du monde musulman, par l'intermédiaire des fabricants de futaines. Il semble plus ancien en Extrême Orient, les emprunts techniques à cette époque restent donc vraisemblables si l'on considère, si l'on considère les échanges liés à « la route de la soie ». Le passage du fuseau au rouet relève plus de l'invention technique que d'une évolution. Sachant que la tendance permanente étant de tordre le fil plus vite et plus commodément, tout en gardant un mouvement continu et que nous somme dans un milieu qui possède déjà de nombreuses applications mécaniques de la roue, il apparaît naturelle que le fuseau et la roue se confonde pour produire le rouet.
Le filage prend dès lors une autre place dans la société et vient à constituer une activité essentielle.

Commentaires