La tragédie grecque Exposé

La tragédie grecque
Exposé portant sur les origines, l'organisation et le déroulement de la tragédie grecque.
№ 13767 | 1,755 mots | 3 sources | 2010
Publié le févr. 24, 2010 in Histoire , Littérature
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

D'après Aristote, la tragédie tirerait son origine du dithyrambe, chant choral exécuté en l'honneur de Dionysos. Le chœur y occupe une place centrale. Mais cette forme lyrique petit à petit codifiée, encore pratiquée à Athènes au Ve siècle av JC, annonce aussi la tragédie de par sa structure formelle reposant sur l'alternance de strophes et d'antistrophes chantées chacune par une partie du chœur, ou opposant le chant du chef (coryphée) au chant du chœur réuni.
Ainsi, la naissance de la tragédie est liée au poète Arion de Méthymne, qui aurait, au VIIe siècle, donné une forme littéraire au dithyrambe, mais plus précisément, à l'Athénien Thespis, qui aurait introduit un acteur face au chœur pour la première tragédie jouée entre 536 et 533. La tragédie serait donc née en Attique.

1) Les origines de la tragédie
2) Organisation et déroulement
3) Les tragiques grecs du Ve siècle : Eschyle, Sophocle, Euripide

Extrait du document:

Jacqueline de Romilly insiste sur la filiation de l'épopée pour la tragédie : ce que l'épopée racontait, la tragédie le montra. En effet, rares sont les références directes à Dionysos ou à l'actualité athénienne car la matière de ce théâtre se trouve d'abord dans les mythes homériques que connaît chaque grec. Les grandes familles tragiques sont liées à la maison des Atrides, à Agamemnon et la guerre de Troie, à Œdipe et la maison de Laïos, à Thésée, à Phèdre ou encore à Jason et Médée.
Jacqueline de Romilly s'intéresse aussi au contexte politique de l'émergence de la tragédie. Il semble que celle-ci n'ait pu naître que lorsque les improvisations religieuses se trouvèrent prises en main et réorganisées par une autorité politique s'appuyant sur le peuple contre l'aristocratie: la tyrannie. En effet, Arion vivait à Corinthe sous le règne du tyran Périandre (VII-VIe) et Thespis sous celui de Pisistrate, qui fit élever un temple à Dionysos et créa les Dionysies urbaines qui fondent l'acte de naissance de la tragédie. C'est donc dans une perspective d'unification de la cité qu'émerge la tragédie sous le parrainage de Dionysos et d'Athènes. La tragédie correspond à une cérémonie religieuse. Elles sont jouées lors des trois périodes de fêtes dionysiaques de l'année : essentiellement durant les Dionysies urbaines(ou Grandes Dionysies- au printemps) mais aussi pour les Dionysies champêtres organisées par chaque dème (décembre), et pour les Lénéennes qu'à partir de 442 environ (janvier-février). Ces représentations s'accompagnaient de processions et de sacrifices. Le théâtre à Athènes se trouve au pied de l'Acropole à côté du temple de Dionysos, un autel (thymélé) trône au centre de l'orchestra où évolue le chœur et le prêtre de ce dieu est installé au premier rang.

Commentaires