La vie quotidienne sur les plages normandes du Second Empire aux années folles Exposé

La vie quotidienne sur les plages normandes du Second Empire aux années folles
Exposé traitant la question de l'émergence du tourisme balnéaire.
№ 17046 | 4,090 mots | 0 sources | 2009
Publié le juin 20, 2010 in Histoire , Sociologie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Aujourd'hui loin de l'image qu'a le touriste de la plage, la côte normande est toutefois marquée d'un passé glorieux en matière de vie balnéaire. C'est avec l'apparition de Louis Napoléon Bonaparte sure la scène politique qu'une première forme de tourisme balnéaire se met en place, avec le développement de l'information concernant les plages normandes ; cependant des phénomènes pré-touristiques existent déjà sous la Restauration de 1815 à 1830, ainsi que sous la Monarchie de Juillet de 1830 à 1848. Cette vie balnéaire prend véritablement son essor sous le Second Empire, de 1852 à 1870, atteignant son paroxysme jusqu'au tournant majeur de la fin des Années Folles, marquées par la crise mondiale économique, où Gabriel Désert choisit d'arrêter son étude.

I) Le tableau de la société normande de 1848 à 1930
II) Sur la plage
III) La vie dans les stations balnéaires

Extrait du document:

Quant à leur provenance géographique « c'est Paris qui pendant quelques jours ou quelques semaines se transporte à Dieppe, avec ce qu'il a de pire et de meilleur » écrit-on en 1883, de même pour Trouville cinq ans plus tôt, ou Touques et Deauville plus tard. Clientèle parisienne, mais aussi locale ou régionale au moins. Mais les habitants de l'hexagone ne sont pas les seuls à fréquenter les plages normandes.

Commentaires