« Le mariage de Figaro » de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais Exposé

« Le mariage de Figaro » de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais
Exposé analysant la pièce « Le mariage de Figaro » de Beaumarchais qui propose une véritable critique des privilèges archaïques de la noblesse.
№ 30560 | 4,610 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le mars 27, 2014 in Danse et Théâtre , Littérature , Sociologie
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Figaro, concierge au château d'Aguas-Frescas, a emprunté dix mille francs de Marceline, femme de charge du même château, et lui a fait son billet de les rendre dans un terme ou de l'épouser à défaut de payement. Cependant, très amoureux de Suzanne, jeune camériste de la Comtesse Almaviva, il va se marier avec elle, car le Comte, épris lui-même de la jeune Suzanne, a favorisé ce mariage, dans l'espoir qu'une dot, promise par lui à la fiancée, va lui faire obtenir d'elle en secret la séance du droit du seigneur, droit auquel, en se mariant, il a renoncé entre les mains de ses vassaux. Cette petite intrigue domestique est conduite pour le Compte par le peu scrupuleux Bazile, maître de musique du château.

1. Recherches
2. Analyse de la pièce

Extrait du document:

Cependant, très amoureux de Suzanne, jeune camériste de la Comtesse Almaviva, il va se marier avec elle, car le Comte, épris lui-même de la jeune Suzanne, a favorisé ce mariage, dans l'espoir qu'une dot, promise par lui à la fiancée, va lui faire obtenir d'elle en secret la séance du droit du seigneur, droit auquel, en se mariant, il a renoncé entre les mains de ses vassaux. Cette petite intrigue domestique est conduite pour le Compte par le peu scrupuleux Bazile, maître de musique du château. Mais la jeune et honnête Suzanne croit devoir avertir sa maîtresse et son fiancé des galantes intentions du Comte ; d'où naît une union entre la Comtesse, Suzanne et Figaro, pour faire avorter les desseins de Monseigneur.

Commentaires