Le nucléaire en France Exposé

Le nucléaire en France
Exposé sur la place de l'Energie nucléaire dans la production de l'électricité en France.
№ 28359 | 1,185 mots | 5 sources | 2012 | FR
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La première utilisation à grande échelle de l'énergie nucléaire en France date de la crise du pétrole de 1972-73. Depuis, notre électricité provient de plus en plus de centrales nucléaires, au point que cela représentait 79,6% de toute l'électricité française en 2008 (de loin le plus fort pourcentage dans le monde, source : CEA). La France tient une place à part dans la consommation d'énergie nucléaire puisqu'elle l'utilise “en base”(= pour couvrir la demande d'électricité courante), mais aussi lors des pics de consommation, ce qui implique efficacité moindre (et usure du matériel). Les autres pays ne prennent pas ce risque pour le moment. Le parc nucléaire français contient 19 centrales et 58 réacteurs, tous fabriqués par Areva.

1. Génération de réacteurs
2. Environnement
3. Industrie nucléaire
4. Pourquoi le nucléaire français est-il en perte de vitesse ?
5. Répartition des profits
6. Les déboires de l'EPR à Olkiluoto (Finlande)

Extrait du document:

Un drame a remis en question cette filière en 2009 : la perte de l'appel d'offre d'Abu Dhabi par le consortium français (Areva, GDF, Total, Alstom, Vinci /!\ mais pas EDF) au profit d'un groupe coréen. La France est alors battue sur son propre terrain : elle perd parce que son offre est moins bonne pour un prix plus élevé (malgré un geste diplomatique de N. Sarkozy qui a offert une base aéronavale à Abu Dhabi). Il faut préciser que l'EPR remplit des critères de sécurité extrêmement stricts qui élèvent son prix à 3 à 5 milliards d'euros. C'est 30 à 50% plus cher que l'offre coréenne. Les normes de sécurité du projet coréen ne sont pourtant pas nécessairement pires que celles de l'EPR.

Commentaires