le Parlement sous les IIIe et IVe République Exposé by spycrow

le Parlement sous les IIIe et IVe République
Exposé portant sur le fondement des Parlements sous les IIIe et IVe Républiques.
№ 19204 | 1,750 mots | 2 sources | 2010 | FR
Publié le août 23, 2010 in Droit , Sciences Politiques
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

On appelle IIIème République le régime qui dura de la fin du 2nd Empire en 1870 jusqu'à son rejet par le peuple français en 1945. C'est à partir de là, après la rupture vichyste, que s'installe la IVème république. Mais ce régime à mis aussi du temps à s'installer, car la première constitution écrite par la Constituante fut rejetée, il fallut donc en faire une deuxième. Comme pour la IIIème république, cette constitution est le fruit d'un compromis, mais cette fois, entre les partis sortant de la résistance : la SFIO, le PC et le MRP. On appelle IVème république, le régime qui dura de 1946 à la crise qui entraina sa chute en 1958. Dans ces deux régimes fut établis un Parlement bicaméral, c'est-à-dire que l'organe législatif était détenu par deux chambres.

1. De droit, deux Parlements fondés sur des conceptions différentes
2. De fait, une continuité entre les deux républiques

Extrait du document:

La chambre des députés à plus de légitimité que le Sénat, car elle est élue au suffrage universel direct avec scrutin majoritaire, tandis que le Sénat est élu par les départements, pour la majorité d'entre eux, pour une durée de 9 ans, sauf 75 sénateurs qui sont élus à vie. De plus l'âge minimum d'éligibilité est de 40 ans. Le Sénat représente ainsi le compromis fait entre monarchiste et républicains pour établir la République. Le Sénat est une garanti du conservatisme par son mode d'élection, selon la volonté des monarchistes pour accepter la république.

Commentaires