Le phénomène du Web 2.0 Exposé

Le phénomène du Web 2.0
Exposé se demandant en quoi les réseaux sociaux ont changé notre manière de communiquer.
№ 31140 | 4,780 mots | 17 sources | 2014 | FR
Publié le nov. 26, 2014 in Informatique , Psychologie , Sociologie , Questions Sociales
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Un réseau social ne peut contenir que 150 personnes, c'est la « règle de 150 ». Ce nombre provient de l'étude de l'anthropologue et biologiste Robin Dunbar. Il soutient qu'un réseau social originel ne peut contenir que 148 personnes, nombre ensuite arrondi à 150. Un individu ne peut en effet crée que 150 liens sociaux réels. Cela est peut-être dû à la capacité limitée d'un humain de ne reconnaitre et saisir les faits émotionnels que d'un certain nombre de personnes. Cette règle peut aussi avoir pour but secondaire de déceler les passagers clandestins, soit les individus intégrants au groupe social dans le but d'en profiter socialement sans y contribuer en retour. Ces plateformes de communications ont réduit les rapports des individus, participant ainsi à l'augmentation de l'individualisation. Par ailleurs, de nos jours, on a plus de chance de faire une nouvelle rencontre sur l'un de ces sites, que dans un café ou un parc.

I- Lien entre liens sociaux et réseaux sociaux
II- Question de l'identité
III- Points négatifs et points positifs

Extrait du document:

Le principal risque auquel s'exposent les jeunes utilisateurs de médias sociaux est lié à des problèmes relevant de la vie privée. En effet, certains adolescents manquent parfois de vigilance et ne se questionnent pas nécessairement sur le type de messages, de photos ou de vidéos qu'ils mettent en ligne. Malheureusement la plus part des jeunes utilisateurs ne réalise pas l'ampleur de leurs de leurs gestes et les répercussions possibles à plus ou moins long terme.

Commentaires