« Le retable d'Issenheim », Grünewald Exposé

« Le retable d'Issenheim », Grünewald
Exposé portant sur la toile « Le retable d'Issenheim », de Grünewald se demandant pourquoi le retable de Grünewald est considéré comme un des plus grands chefs d'œuvres de la fin du Moyen Age.
№ 28883 | 2,210 mots | 5 sources | 2012 | FR
Publié le oct. 14, 2012 in Arts Plastiques / Dessin , Arts , Histoire de l'Art
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le retable a voyagé de nombreuses fois depuis sa conception. Après différents démontages et remontages (Alte Pinakotek de Munich en 1919, château de Hautefort en Dordogne et château de Lafarge en Corrèze), le retable revient finalement à Unterlinden en 1945. Du fait de ces nombreux déplacements, de nombreux éléments présents au début ont disparu. Par exemple, lors d'un transfert, la caisse et le couronnement qui ornaient à la base le retable, sont abandonnés à Issenheim et aujourd'hui disparus, probablement vendus selon des témoignages écrits de 1860. Mathias Gothart Nithart, ou Mathias Grünewald, est un peintre dont nous ne connaissons que peu de choses, bien qu'il soit considéré comme l'un des plus grands peintres allemands. Zoom sur la peinture « Le retable d'Issenheim », de Grünewald.

I- Historique de l'œuvre
II- Biographie de Matthias Grünewald
III- Commanditaire de l'œuvre
IV- Programme iconographique
V- Analyse plastique de la scène de l'Annonciation
VI- Commentaire de l'œuvre et comparaisons

Extrait du document:

L'élément le plus important est le traitement qu'il apporte au corps humain. Il est traité sans grand souci de proportions (mains et pieds immenses, petites tailles) et il s'intéresse peu aux principes de Vitruve sur les canons de la beauté classique. On peut donc le différencier sur ce point avec un autre grand artiste contemporain qui est Albrecht Dürer. Les œuvres d'Albrecht Dürer reflètent la volonté jamais satisfaite de trouver l'harmonie anatomique, comme il l'a dit « Ce qu'est la beauté, je l'ignore », qui aura pour finalité après sa mort la sortie de Quatre livres sur la proportion du corps humain, publiés en 1528.
  • Commentaire de l'arrêt du Conseil d'Etat du 21 décembre 1990 portant sur la légalité externe en droit administratif.
    № 23572 | 1,650 mots | 0 sources | 2011 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Analyse du tableau réalisé par Quarton intitulé "le Couronnement de la Vierge" étudiant le contexte historique de cette œuvre ainsi que le retable du couronnement.
    № 21561 | 4,110 mots | 0 sources | 2010 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Analyse de la pièce d'Ibsen, "La Maison de Poupée" montrant comment un texte écrit il y a cent cinquante ans sur la condition féminine est toujours actuel.
    № 7800 | 1,320 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires