Le roi justicier Exposé

Le roi justicier
Exposé se basant sur le l'ouvrage "Histoire de saint Louis" de Jean de Joinville et expliquant comment le Roi Louis IX parvient à établir une justice digne de ce nom, et quelles sont les conséquences de sa mise en place.
№ 30839 | 3,020 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le août 26, 2014 in Histoire , Droit
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Un roi est réputé vrai prince quand par de belles lois et ordonnances il gouverne son peuple en bonne justice, et sans jamais le presser et opprimer par violence et domination ». Cette citation de Jean Juvénal des Ursin (archevêque de Reims et avocat de Charles VII) souligne l'importance de la justice pour la fonction de roi. Les lois qu'il promulgue doivent être justes. C'est avec l'avènement de Philippe Auguste sur le trône que la royauté a retrouvé le pouvoir législatif.
Après avoir réussi à imposer sa justice et son pouvoir législatif sur le royaume, le roi de France s'attache à donner les prérogatives d'application de cette justice à ceux qui l'exerce.

1. Un roi législateur en son royaume : la grande ordonnance de 1254
2. Saint Louis, fontaine de la justice suprême : un roi justicier

Extrait du document:

Jean de Joinville cite Louis IX dans l'ordonnance de 1254 qu'il prend suite à sa croisade afin de rétablir l'ordre dans le royaume. Il établit les principes modernes de la justice. Elle doit être rendue à tous, les officiers en ont l'obligation. Peu importe la richesse ou l'origine de la personne du plaignant, on ne prend plus en compte les particularités. Il y a une véritable affirmation d'un devoir de justice à tous, sans conditions. Cette volonté d'une justice unique est dans la continuité de la volonté d'affirmer l'emprise juridique du roi sur l'ensemble du royaume. L'entrée en charge s'accompagne d'un serment solennel prêté́ devant le roi puis en assise devant tous, clercs et laïcs, ce serment exprimant les devoirs de non corruption, de fidélité et de loyauté du bailli envers le monarque et envers ses administrés.
  • Commentaire de texte portant sur la scène finale du "Roi se meurt" d'Eugène Ionesco caractéristique du théâtre de l'absurde.
    № 7317 | 1,400 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaires de plusieurs textes traitant du pouvoir législatif du Roi sous la monarchie absolue.
    № 11391 | 2,280 mots | 4 sources | 2008 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation concernant le pouvoir royal sous l'Ancien Régime, son absolutisme et ses limites. Est-il possible de s'opposer au Roi, dépendant du peuple mais détenteur du droit divin ?
    № 1852 | 1,000 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires