Le rôle des tailles de la paroisse de Cormeilles-En-Vexin en 1685 Exposé by Julien59550

Le rôle des tailles de la paroisse de Cormeilles-En-Vexin en 1685
Travail de recherche portant sur ce document fiscal qui est en fait une liste des contribuables assujettis à l’impôt regroupant leur nom, leur métier, leur situation familiale et le montant de leur quote part individuelle.
№ 6148 | 3,520 mots | 10 sources | 2008
Publié le juin 03, 2008 in Histoire
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce rôle des tailles nous permet de connaitre le nombre plus ou moins exact d’habitants de la paroisse. Ce type de document fait office de recensement de la population.
Cet exposé tente de répondre à ces questions. Que peut-on apprendre d'un tel document ? Que peut-on savoir de la vie de la commune à travers ce rôle ? Quel est l’intérêt historique de ce document ? Quelles caractéristiques des communes de l’ancien régime cette liste nous montre-t-elle ?

I. La taille et ses représentants

1) Le système de la taille
2) Les représentants de la taille

II. Le rôle des tailles de la paroisse de Cormeilles-en-Vexin, 1685

1) Quelques définitions
2) Description du rôle

Extrait du document:

L’année 1685 est surtout restée célèbre pour L’Edit de Fontainebleau (octobre : trop loin) mais elle marque également l’apogée du règne de Louis XIV. C’est l’année du maximum des dépenses pour les travaux de Versailles avec la construction de l’Aile Nord, du Trianon de marbre, de l’orangerie mais également avec la construction du château de Marly, des places Vendôme et Victoire. Durant la période qui dure de 1679 (guerre de Hollande) à 1686 (guerre de la ligue d’Augsbourg), nous sommes en période de paix ce qui est rare sous le règne de Louis XIV.
L’étendue de la collecte est de 1648 arpents environ. Le nom de Cormeilles en Vexin apparaît pour la première fois dans les manuscrits du 9e siècle. Il est dérivé du gaulois "corma" qui signifie "fruit du cormier", cet arbre était alors très commun sur le territoire de la commune. Cormeilles se situe comme son nom l’indique dans le parc naturel régional du Vexin, ancienne Province de l’Ile de France qui avait pour seigneur les abbés et couvents religieux Bénédictins de St Denis puis à partir de 1691 la Maison Royale de St Louis établie à St Cyr lès Versailles. La commune faisait partie du vicariat de pontoise, sous l’autorité de Monseigneur François IV Rouxel de Médavy de Grancey archevêque de Rouen de 1672 à 1691 (88e). Ce territoire produit blé, froment, méteils, seigles, orges, avoines, bisailles, filasse, vin, bois, fruits à couteaux et à cidre. Sur les 205 feux que compte la paroisse seulement 89 nous sont retranscrits (début et fin du rôle). L’auteur du rôle est le collecteur-asséeur et non pas celui qui le rend exécutoire le 23 décembre 1684 ce qui veut dire qu’il était déjà rédigé depuis quelques temps (période de vérification).Nous sommes ici en pays de taille personnelle. Le montant de la taille s’élève à 4438 livres. On parle de tailles au pluriel car au principal de la taille, s’ajoute des taxes annexes.

Commentaires