Le scandale de Panama Exposé

Le scandale de Panama
Dissertation d'histoire qui pose la problématique suivante : en quoi et pourquoi le scandale de Panama engage-t-il un dynamisme dans la vie politique française sans ébranler la République ?
№ 13047 | 2,690 mots | 0 sources | 2009
Publié le nov. 05, 2009 in Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le scandale de Panama...un scandale politico-financier ordinaire, comme il en existe toujours lorsque le monde de la politique et de la finance travaillent côte à côte ? Pas vraiment...ce scandale qui n'est ni le premier ni le dernier que connaît la IIIème République étonne par les répercussions politiques et sociales qu'il engendre...On retrouve toutefois une mécanique du scandale assez « traditionnelle » c'est-à-dire l'instrumentalisation du tapage provoqué dans l'opinion par les détracteurs et les « insatisfaits » du régime, la mécanique dépendant autant des circonstances internes au scandale, que du climat général dans lequel il évolue...Le scandale de Panama aurait pu provoquer une
crise du régime, ou du moins une paralysie de la vie politique française.

1. Le scandale et ses révélations multiples
2. Le contexte électoral conduit à une instrumentalisation du scandale
3. Conséquences du scandale

Extrait du document:

Le scandale est divulgué sur la scène politique à l'automne 1892, à l'entrée d'une année électorale. La Libre parole et La Cocarde dénoncent les parlementaires compromis. Une commission d'enquête parlementaire présidée par Brisson est constituée ; deux rapports sur la gestion financière du Panama révèlent des rémunérations à des journaux, et des commissions à des banques et à des particuliers parmi lesquels Levi-Cremieu et Jacques Reinach. Les procès en cours d'appel pour escroquerie aboutissent à un verdict léger ; ceux en cours d'assises, visant la corruption des parlementaires aboutissent à la condamnation de Baïhaut. Les autres parlementaires sont acquittés, les procès n'établissant pas de preuves de corruption. En effet, le scandale parlementaire est relativement mince ; de fait, il relève plus d'hommes imprudents, comme Clemenceau, que de véritables parlementaires vénaux.

Commentaires