Le système des castes en Inde Exposé

Le système des castes en Inde
Exposé qui s'interroge sur la pérennité du système des castes aujourd'hui en Inde et se demande si l'on peut affirmer, à l'instar de Christophe Jaffrelot, que l'Inde reste «une démocratie (voire une société) par la caste».
№ 10873 | 4,430 mots | 8 sources | 2009
Publié le avr. 30, 2009 in Sciences Politiques , Religion , Sociologie , Questions Sociales
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

De nombreux anthropologues considèrent que les structures sociales de l'Inde comptent parmi les plus complexes et diversifiées du Monde. Il est vrai que dans ce pays à la taille d'un continent, la mosaïque de religions et le kaléidoscope de castes défient les classements classiques de la sociologie. Ainsi, Susan Bayly de l'Université de Cambridge considère dans son ouvrage Caste, Society and Politics in India from the Eighteenth Century to The Modern Age (1999) que la caste est pour l'Inde, l'équivalent de la corruption et de la mafia en Italie, de la race aux Etats-Unis, ou de la classe au Royaume-Uni. En effet, malgré l'abolition dans les textes légaux du système de castes par la première constitution de la République Indienne de 1950, la caste constitue encore une réalité contemporaine omniprésente.


I. L'Inde ou la societe par la caste
1) De l'origine d'une institution millénaire : aux sources de l'hindouisme
2) Du castéisme : fonctionnement et caractéristiques du système de castes
3) Le sort réservé aux intouchables : une forme de racisme ?

II. Evolution et adaptations de la caste à la modernité
1) De l'impulsion décisive des pouvoirs publics indiens contre la caste
2) De la mobilité sociale : le phénomène de la sanskritisation
3) Du mouvement protestataire contre la caste : le cas de la conversion
4) Des bouleversements sociétaux de l'Inde contemporaine : urbanisation et industrialisation
5) De la survivance de la caste: substantialisation et conflits intercastes

Extrait du document:

Il existe de multiples définitions de la caste, d'autant plus que celles-ci ont évolué dans le temps, on retiendra dans un premier temps celle formulée par Célestin Bouglé dans son Essai sur le régime des castes au début du XXe siècle (que nous approfondirons au fil de notre étude de la caste) : "Nous dirons qu'une société est soumise au régime des castes si elle est divisée en un grand nombre de groupes héréditairement spécialisés, hiérarchiquement superposés et mutuellement opposés ; si elle s'oppose à la fois aux mélanges de sang, aux conquêtes de rang et aux changements de métiers". En bref, Bouglé retient trois principaux caractères pour qualifier la notion de caste : la séparation, la hiérarchie et l'hérédité, s'opposant ainsi radicalement selon lui à l'idée d'égalité démocratique. Max Weber est lui amené à considérer la caste comme l'idéal type du groupe social de statut dans son ouvrage Hindouisme et Bouddhisme.

Commentaires