Les français étaient-ils républicains en 1848 ? Exposé by MorganeAhmar

Les français étaient-ils républicains en 1848 ?
Exposé qui analyse les divisions qui ont scindés le peuple français malgré la mise en place d'une République en 1848.
№ 10140 | 2,505 mots | 0 sources | 2009
Publié le févr. 15, 2009 in Histoire , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En 1848, la France devient une République pour la deuxième fois de son histoire. En effet, pendant les Trois Glorieuses, les français réclamaient un régime plus libéral, mais leurs espoirs sont déçus : Louis Philippe a mis en place une monarchie conservatrice et immobiliste. Ils demandent donc une République qui garantirait une représentation à l'ensemble de la nation par le suffrage universel au lieu du suffrage censitaire qui ne donne la citoyenneté qu'aux plus riches, et surtout un régime démocratique dans le sens social.

1. Les temps des espoirs républicains
2. La fin de l'unanimité républicaine
3. Les français se détournent finalement de la République

Extrait du document:

Les divergences sur ces ateliers nationaux conduisent à un rétablissement de l'ordre. En juin 1848, ces ateliers nationaux coûtent trop cher au gouvernement et sont de ce fait considérés un échec : l'Assemblée décide de les supprimer et de forcer les ouvriers à s'enrôler dans l'armée. Le peuple ouvrier de Paris s'insurge contre un gouvernement qui lui refuse le droit au travail, les promesses démocratiques ne sont pas tenues : Paris se couvre de barricades un seconde fois. Les ouvriers réclament « du travail et du pain ! du pain ou du plomb »
L'Assemblée confie les pouvoirs exécutifs au général Cavaignac, républicain d'ordre qui écrase la révolution dans le sang. Du 22 au 26 juin, on voit la plus terribles des batailles de rues jamais vues à Paris : les insurgés sont vaincus et les représailles atroces, les survivants sont pour la plupart fusillés, emprisonnés ou déportés sans jugement, et les responsables sont poursuivis (Blanc s'enfuie en Angleterre). Le 3 juillet, les ateliers nationaux sont finalement dissous.

Commentaires