« Les huit cahiers » de Helenoida Studart Exposé by Gamsh

« Les huit cahiers » de Helenoida Studart
Exposé qui porte sur une analyse psychanalytique de la mécanique du deuil à travers différentes scènes probantes du roman « Les huit cahiers » de Helenoida Studart.
№ 30577 | 3,385 mots | 3 sources | 2014 | CA
Publié le mars 30, 2014 in Psychologie , Littérature Etrangère
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les membres de la famille de Graçias ont tous perdu quelque chose d'important dans leur vie, créant ainsi un vide à combler. Marqués par ces pertes, les différents personnages nient une partie de leur vie qu'ils réinvestissent par un passé idéalisé, ce qui les empêche de vivre une vie heureuse. Au fil de la trame narrative, ces derniers prennent lentement conscience de leur condition et peuvent ainsi vivre leur deuil et renouer avec le bonheur et le plaisir.

1. Schéma principal
2. Dédoublements
3. Renversement

Extrait du document:

Pour Leonor, la situation était plus catastrophique et violente dans la première scène évoquée. Sa haine était projetée hors d'elle dans une relation à l'objet de type anale. Cependant, cela n'était pas assez pour rétablir une stabilité au sein de l'appareil psychique et ce qui était projeté en fantasme est devenu réalité. Cette situation a été crée par la perte du bébé de sa bonne qui est imputable à son mari. Ce deuil soudain est brutal et engendre un chaos pulsionnel qui la pousse vers la folie. L'empoisonnement graduel de son mari est une recréation de son propre malheur qui la ronge depuis leur mariage ; elle inverse les rôles du tortionnaire et de la victime.

Commentaires