« Les justes » Exposé

« Les justes »
Exposé apportant des éléments de réponse à la question "qui sont les Justes de la Nation ?"
№ 23770 | 1,830 mots | 0 sources | 2011
Publié le avr. 19, 2011 in Histoire , Relations Internationales
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A l'heure où la guerre éclata, en septembre 1939, il y avait en France environ 300 000 Juifs, se répartissant ainsi : 110 000 Français depuis plusieurs générations, 70 000 naturalisés Français et 120 000 étrangers et apatrides. A ceux-ci s'ajoutèrent en mai 1940 près de 40 000 réfugiés juifs de Belgique, Hollande et Luxembourg, qui avaient fui sous le choc de l'invasion allemande. Aucune homogénéité dans cet ensemble, où le clivage essentiel séparait les autochtones des immigrés. En effet, la culture et le patriotisme français étaient devenus une seconde nature chez les Juifs autochtones. Si bien qu'ils étaient mal immunisés contre les sentiments de xénophobie qui avaient contaminé la majorité des Français.

1. Modes d'actions
2. Risques encourus et raisons de l'aide apportée aux juifs
3. Commémoration des Justes en France

Extrait du document:

Il existe un nombre infini de raisons qui ont poussé les justes à aider les juifs, parfois même de manière involontaire. Mais le plus souvent les justes ont agit par solidarité et par opposition au régime de terreur instauré.
De nombreux justes ont profité de leur situation pour aider des juifs, comme par exemple des policiers chargés de les arrêter, des employés de mairie censés le recenser ou encore les prêtres de l'Eglise catholique qui avaient été, avant tous les autres, confrontés à la persécution des juifs tout simplement parce qu'ils en étaient les acteurs.

Commentaires