Les marchés financiers suisses Exposé by YannF

Les marchés financiers suisses
Dossier présentant l'économie du troisième centre bancaire du monde : la Suisse.
№ 4009 | 1,770 mots | 10 sources | 2007
Publié le févr. 29, 2008 in Économie , Finances
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Suisse est le troisième pôle boursier du monde et a une position de leader au niveau international, dans la gestion de fortune privée et la branche internationale des banques et assurances. Cela lui confère une excellente réputation à l’étranger.
Celle-ci est notamment permise par une qualité élevée de la surveillance et de la réglementation étatique.
D’autres facteurs expliquent la renommée mondiale du système boursier suisse, comme sa stabilité politique et macroéconomique, la fermeté du franc suisse, la qualité élevée de la formation et des services, ou la protection de la sphère financière privée dans le pays.

I. Présentation de l’économie suisse

II. Les marchés financiers suisses
1) Historique de la bourse
2) Le marché financier actuel
3) Quelles sont les principales sociétés cotées en bourse en Suisse ?

Extrait du document:

Malgré l’absence de ressources naturelles, la Suisse figure dans le groupe de tête des pays développés. Son économie est une des plus prospères et des plus développées du monde. Orienté vers les services, comme les banques et les assurances, ainsi que la mécanique de précision, le pays produit surtout des biens à forte valeur ajoutée. Ainsi la Suisse est le troisième centre bancaire du monde : le revenu des capitaux étrangers y représente la première source du revenu national et le réseau bancaire y est très dense (418 instituts bancaires dont 120 étrangers). De plus, la stabilité de son environnement politique et social et sa neutralité ont attiré bon nombre de capitaux étrangers et d’organisations internationales comme l’ONU. Son PIB s’élève en 2006 à 255,5 milliards $ en PPA (386,1 milliards $ brut) soit 34 000 $ par habitant. Après plusieurs années de croissance nulle ou faible, une reprise s’est fait ressentir dès 2004 avec une hausse réelle de 2,5%, puis 2,4% en 2005 et 3,2% en 2006. Le PIB s’établit à 486,2 milliards de francs suisses. Pour 2007 et 2008, les prévisions de croissance sont de 2,7% et 2.4% respectivement, confirmant une reprise économique soutenue. Le PIB par secteur se partage comme suit : agriculture : 1,5 %, industrie : 34,0 %, services : 64,5 % (2003). Le taux de chômage reste particulièrement bas (environ 2,6% en août 2007), et l’inflation relativement faible (0.0% pour août 2007), bien que variables selon les cantons. En ce qui concerne le niveau de vie, celui ci est l’un des plus élevés du monde. L’IDH, en 2004 était de 0947 (la suisse se classe ainsi 9ème). La monnaie est le franc suisse (CHF). Aujourd’hui, 1 CHF = 0.5963 EUR. Voici l’évolution du taux de change du franc suisse par rapport à l’euro ou au dollar.

Commentaires