"Les Massacres de Scio" d'Eugène Delacroix Exposé by Manounette

"Les Massacres de Scio" d'Eugène Delacroix
Exposé qui analyse le tableau "Les Massacres de Scio" de Delacroix portant sur la question nationale grecque et son cheminement vers l'indépendance vis-à-vis des ottomans.
№ 24390 | 3,075 mots | 7 sources | 2010
Publié le mai 18, 2011 in Histoire , Sciences Politiques , Arts
5 Rating: 5/5 (1 vote)
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce tableau d'Eugène Delacroix, peint en 1824, sera notre point de départ pour étudier la question nationale grecque et son cheminement vers l'indépendance vis-à-vis des ottomans. Eugène Delacroix (1798-1863) est un des grands peintres français du XIXe siècle. On attribuerait sa paternité au prince de Talleyrand, l'homme du Concordat et du Congrès de Vienne. Delacroix se place dans le mouvement romantique, mais ce mouvement s'est politisé avec les années. Il produira donc nombres d'œuvres engagées politiquement et en rapport avec l'actualité de l'époque, telles La Liberté guidant le peuple en 1830. Les Massacres de Scio s'inscrivent dans cette logique de dénonciation politique par un moyen, l'art. Tout comme Victor Hugo dans son poème « L'Enfant » (Les Orientales, 1829), Eugène Delacroix représente et dénonce les massacres perpétrés à Chios par les Ottomans en 1822, lors de la guerre d'indépendance grecque, également appelée la Grande Révolution, et qui débuta le 22 février 1821.

1. L'éveil ou le réveil d'une conscience nationale
2. De l'indépendance à l'intégration nationale

Extrait du document:

La question de l'intégration nationale reste en effet à résoudre. Il apparaît que l'aire d'influence de l'hellénisme (à la base de la conscience nationale) dépasse largement les limites territoriales du nouvel état indépendant. Nombre de populations grecques restent donc à l'extérieur des frontières de l'état. De plus, cet hellénisme ne serait que peu représenté à l'intérieur de la Grèce indépendante. De ce constat naît l'espoir d'une intégration nationale. La « grande idée », le « grand hellénisme » ou « hellénisme majeur » revient donc à faire correspondre territoire de l'état grec et zone d'influence de l'hellénisme. Le jeune état grec entre en guerre contre la Turquie en 1897 : mal préparé face à une armée turque soutenue par les allemands, il subit une défaite humiliante, et une grave faillite économique s'en suit.

Commentaires