Les modes de scrutin en France Exposé by test

Les modes de scrutin en France
Exposé se demandant comment le simple choix du mode de scrutin peut changer la donne au cours d'une élection et quels sont les avantages et inconvénients de chaque mode de scrutin.
№ 23588 | 3,740 mots | 7 sources | 2011
Publié le avr. 03, 2011 in Droit , Sciences Politiques
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

«Référendum. Cette méthode est désormais totalement caduque. Aujourd'hui lorsqu'un scrutin est défavorable, on ne part pas, on le change.» Cette phrase de Jacques Mailhot, écrite dans La politique d'en rire illustre une réalité de la Vème République. En effet, le Gouvernement est régulièrement critiqué par l'opposition à cause de choix de modes de scrutins qui seraient spécialement choisis dans le but de favoriser un groupe politique particulier. Ainsi, le terme de charcutage électoral désigne l'une de ces pratiques.


I. Partie théorique
II. Les modes de scrutin en France: un système à améliorer ?

Extrait du document:

Le suffrage censitaire apparaît en 1789, pour nommer les membres des États généraux. Le suffrage oscillera pendant la révolution, avec quelques esquisses de suffrage universel direct, mais restera globalement censitaire jusqu'en 1848. Par exemple, de 1814 à 1830, il faut payer plus de 300 francs d'impôts directs pour être électeur, et au moins 1000 pour être éligible. A cette époque, il y a moins de 100 000 électeurs.

Commentaires