Les Olmèques Exposé by julabord

Les Olmèques
Exposé sur cette civilsation qui montre que les Olmèques s’imposent comme la civilisation mère de toutes les cultures précolombiennes en Amérique Latine.
№ 4888 | 5,400 mots | 4 sources | 2008
Publié le avr. 01, 2008 in Anthropologie , Archéologie , Histoire , Religion
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cette civilisation matrice, qui s’est développée entre 1300 et 300 av. J-C sur la partie sud de la côte du Golf du Mexique, est cependant énigmatique et de nombreux points restent à éclaircir à son sujet ; mais les connaissances déjà acquises laissent deviner l’importance et la grandeur de ce peuple qui avait développé des compétences artistiques, architecturales et intellectuelles jusqu’alors inconnues, et dont l’influence se retrouve dans toutes les cultures qui lui ont directement ou indirectement succédé.

I- La civilisation Olmèque

a) Découverte de la civilisation
b) Les principaux sites
c) L’expansion Olmèque

II- L’art Olmèque

a) Architecture et urbanisme
b) Art monumental, art mineur : matériaux et techniques
c) Les représentations

III- Religion et Société

a) Vie quotidienne et organisation sociopolitique
b) Le temps
c) La religion
d) L’écriture

Extrait du document:

Les écritures méso-américaines sont inextricablement mêlées à la chronologie, aux calendriers, à la vision du monde, à la religion. Bien qu’aucun codex n’ait été retrouvé, il semblerait que les olmèques ait été les inventeurs de l’écriture glyphique.
En effet, plusieurs glyphes ont été retrouvés sur des terres cuites, sur des stèles, des bas reliefs, et ces derniers semblent constituer la matrice de l’écriture glyphique propre aux civilisations postérieures comme les mayas. Un exemple de ces glyphes se trouve sur la stèle 13 de la Venta dite de «l’Ambassadeur», sur la face plate du monolithe, un homme vu de profil marche, et derrière lui, le glyphe de l’empreinte de pied évoque l’idée du mouvement. De l’autre côté, 2 signes (une fleur trilobée et une tête d’oiseau à long bec), disposés en colonne constituent, en l’état actuel des connaissances, une des premières inscriptions textuelles de Méso-Amérique. Quant à la stèle C de Tres Zapotes, elle porte une série de cinq chiffres, notés par barres et par points, qui est précédée de glyphes introductifs comme celles des stèles mayas de l’ère classique, bien que les glyphes soient très différents. De plus, on relève des caractères glyphiques récurrents sur divers monuments de la zone métropolitaine olmèque : la croix olmèque, ou croix de Saint André, omniprésente sur de nombreuses sculptures (notamment le bébé jaguar de Las Limas) et autels.
  • Commentaire de l'arrêt du Conseil d'Etat du 21 décembre 1990 portant sur la légalité externe en droit administratif.
    № 23572 | 1,650 mots | 0 sources | 2011 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Etude de la notion d'exil intérieur et de la dualité dans la perception de la réalité dans certaines oeuvres de Mishima.
    № 26 | 5,000 mots | 13 sources | 2006 | détails
    12,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé qui analyse la figure du Flâneur d'un point de vue littéraire, culturel et socio-économique dans Charles Baudelaire de Walter Benjamin et se demande comment le flâneur, figure solitaire, s'intègre progressivement à la société marchande.
    № 30259 | 1,415 mots | 10 sources | 2013 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires