Les pacificateurs : acteurs officiels et non-officiels Exposé by Kaeso

Les pacificateurs : acteurs officiels et non-officiels
Exposé sur la question de l'évolution et du bouleversement récent des rapports hiérarchiques entre acteurs officiels et non officiels, en matière de relations, et en particulier de pacification internationales.
№ 29198 | 5,680 mots | 24 sources | 2013 | FR
Publié le janv. 21, 2013 in Relations Internationales , Sciences Politiques , Sociologie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

"President makes diplomacy" rappelait Truman en 1959, après avoir dénoncé les “touristes diplomatiques” qui non seulement compliquaient les relations internationales entre les deux superpuissances, mais parfois servaient les intérêts adverses en se mêlant de pacification.
Mais qu'est ce qu'un pacificateur ? Par pacificateur nous entendrons un acteur qui participe à un processus de paix. De fait cette définition dépend de celle retenue de la paix. Nous traiterons plus particulièrement ici du rôle des médiateurs même si nous envisagerons d'autres conceptions de la pacification. La vision traditionnelle des relations internationales voit la paix comme le fait d'acteurs officiels et des États, qui ont le monopole de la guerre. Les acteurs officiels, les chefs d'Etats, diplomates, envoyés d'organisations internationales ont en commun d'être accrédités et de disposer d'un mandat.

1. La médiation, pratique clef des processus de paix internationaux
2. De la théorisation Track 1 Track 2 et ses limites
3. Du track two à la multi-track diplomacy : Nouveaux acteurs pour une nouvelle paix ?

Extrait du document:

Le terme de médiation est souvent employé sans que l'on sache exactement ce qu'il désigne. On peut le définir comme un mode de résolution des conflits parmi d'autres que sont la négociation, la décision et l'arbitrage. La Charte des Nations Unies, en particulier l'article 33, mentionne la médiation comme une des voies de résolution des conflits sans en préciser la définition. Dans les faits nous verrons que ces termes se recoupent et sont employés les uns pour les autres. On peut établir une première distinction avec Jacques Faget qui fait appel à l'étymologie du mot (mediare, s'interposer): la médiation désigne l'intervention d'un tiers. C'est donc un processus à trois, dans un conflit entre deux parties.
  • Dissertation sur le fonctionnement et les enjeux des acteurs de la négociation collective dans l'entreprise ainsi que l'intérêt des réformes législatives récentes et la volonté politique concernant cette négociation.
    № 25915 | 1,705 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire d'arrêt, rendu le 17 mars 1999, décrivant les conditions d'application du principe "non bis in idem".
    № 483 | 3,840 mots | 0 sources | 2007 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation visant à déterminer dans quelle mesure l'étude des stratégies, mises en place par les acteurs, nous amène à adopter une interprétation identitaire et culturelle du conflit.
    № 15671 | 3,410 mots | 13 sources | 2009 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires