Les premiers contacts avec les indiens en Nouvelle Angleterre (1621) Exposé

Les premiers contacts avec les indiens en Nouvelle Angleterre (1621)
Exposé abordant la nature des premiers contacts entre les indiens et les colons européens en Nouvelle Angleterre à travers la vision de William Bradford. (pdf)
№ 21313 | 4,830 mots | 10 sources | 2008
Publié le nov. 28, 2010 in Histoire
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Au début du XVIIè le continent nord américain connu une vaste phase de colonisation par les puissances européennes. Les principales puissances européennes commencèrent à s'implanter par de petites colonies qui se développèrent peu à peu. Les Anglais et leurs multiples compagnies maritimes (Virginia Compagny of London, Virginia colonie of Plymouth, Massachusetts Bay Compagny) s'établirent sur la côte Est dès 1609 fondant ainsi la Nouvelle-Angleterre. Cette région correspond aujourd'hui à 6 États : Connecticut-Maine-Massachusetts-New Hampshire-Rhode Island-Vermont. Plymouth fut la première ville fondée en décembre 1620 dans la Colonie de Plymouth par les 102 colons du Mayflower, c'est donc une des plus anciennes cités du pays. (Plymouth est une ville de l'état du Massachusetts située au nord-est des États-Unis). Cette colonie était située au Nord du Cap Code et au sud du Massachussets).


I) Un contexte incertain
II) L'arrivée du Mayflower, et l'installation de la colonie
III Le traité de paix et Squanto

Extrait du document:

Le parcours de Squanto est hors du commun dans la mesure où très peu d'indiens reviennent sur leurs terres, surtout lorsqu'ils reviennent de l'Europe et de l'esclavage. Très peu survivent aussi au sein des métropoles, leur métabolisme n'étant pas adapté aux virus que pouvaient supporter les colons européens. Squanto constitue donc bel et bien une exception.

Commentaires