Peut-on parler de déclin de la religion dans les sociétés industrielles pendant la seconde moitié du 19e ? Exposé by Luisap

Peut-on parler de déclin de la religion dans les sociétés industrielles pendant la seconde moitié du 19e ?
Exposé qui explique comment la religion réagit au passage d'une société traditionnelle à une société moderne.
№ 19635 | 2,160 mots | 0 sources | 2010
Publié le sept. 06, 2010 in Histoire , Religion
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La seconde moitié du 19e constitue une étape clé de la sécularisation des sociétés industrielles, les Eglises étant incontestablement en perspective de repli, mais c'est un phénomène ambigu et complexe, et la science n'a pas remplacé le religieux : il y a une tension/ contradiction forte entre une modernité conquérante et les résistances d'une croyance religieuse loin d'être éliminée.

1. La situation au début de cette partie du siècle : un déclin qui ne semble pour le moins pas imminent
2. Mais un passage à la modernité qui n'est pas sans conséquences sur la religion
3. La résistance s'organise et conduit à un réel renouveau du religieux

Extrait du document:

La seconde moitié du 19e siècle est aussi celle d'un recul de la ferveur religieuse, qui peut d'ailleurs en partie être lié à la perte de pouvoir et donc de prestige des Eglises. Ainsi pour les protestants, le mouvement de sécularisation que nous venons de voir se double parfois d'un mouvement de déchristianisation, surtout dans les villes, ce qui affaiblit un protestantisme déjà divisé. De plus les protestants souffrent du fait qu'ils réagissent plus tardivement que les catholiques aux problèmes sociaux posés par l'industrialisation.

Commentaires