Sources et limites de l'hégémonie militaire américaine Exposé by stabilou

Sources et limites de l'hégémonie militaire américaine
Exposé qui se demande si les Etats-Unis vont rester les gendarmes du monde ou si l'on va voir apparaître un monde multipolaire.
№ 9252 | 2,450 mots | 0 sources | 2008
Publié le déc. 07, 2008 in Relations Internationales , Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Après l'effondrement de l'URSS, le monde s'attendait à voir apparaître un monde ayant plusieurs puissances à sa tête, mais ce ne fût pas le cas.
En effet, l'effondrement de l'URSS, n'a fait qu'accroître la puissance américaine par rapport au reste du monde. L'arsenal militaire des Etats-Unis, qui avant avait du mal à contre balancer le potentiel soviétique, est maintenant déployé dans un monde où il n'y a plus un adversaire redoutable. Aujourd'hui, ce pays est libre d'intervenir où et quand il le veut.
Les Etats-Unis sont devenus, après la Guerre Froide, les gendarmes du monde. Voici une phrase qui illustre bien la mentalité américaine en ce sens : la «guerre destinée à mettre fin à toutes les guerres» (Wilson, première moitié du XXème siècle), en effet, les Etats-Unis espèrent toujours que la prochaine guerre sera la dernière et celle qui montrera le chemin vers la paix.

I. Une puissance militaire incontestable
a/ La «maîtrise» aérienne
b/ La «maîtrise» terrestre et maritime
c/ Les moyens de la maîtrise des espaces communs

II. La remise en cause de l'hégémonie américaine
a/ Les limites de cette hégémonie
b/ «La révolution dans les affaires militaires»
c/ Le début de la fin de l'hégémonie américaine ?

Extrait du document:

Les USA possèdent de nombreux engins volants spécialisés dans l'attaque (pouvant frapper n'importe où dans le monde), le brouillage et l'acquisition d'informations importantes.
Les forces aériennes permettent aux USA de faire des frappes réactives en cas d'attaque), précises et destructrices qui donnent ainsi une grande liberté de manœuvre (dans le sens ou ces forces aériennes servent souvent à dégager le terrain pour les forces terrestres).
L'espace est le nouveau terrain de bataille, ou du moins le dernier « espace » doter d'arme afin de se défendre ou d'attaquer.

Commentaires