Thermes gallo-romaines Exposé by yoyo4721

Thermes gallo-romaines
Exposé portant sur les thermes gallo-romaines mis en valeur par un exemple bien précis : Saint-Bertrand de Comminges.
№ 22525 | 2,985 mots | 0 sources | 2011
Publié le févr. 08, 2011 in Architecture , Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Saint-Bertrand-de-Comminges ou bien Lugdunum de son nom antique se trouve au pied des Pyrénées Centrale. La ville était la capitale des Convènes (peuple aquitain) et occupait une position clef reliant d'une part la Méditerranée à l'Atlantique et d'une autre l'Espagne septentrionale à l'Aquitaine. Le site est connu depuis le 16e siècle et en 1913 les premières fouilles sont effectuées à la suite de la découverte fortuite d'un sarcophage. Arrêtées à cause de la 2nde Guerre Mondiale elles sont reprises par un instituteur, Bertrand Sapène en 1921. Plus tard, les fouilles sont étendues suite à l'achat de terrains par la Société Archéologique du Midi de la France et mise au jour d'édifices: le temple, le théâtre et pour ce qui nous concerne les thermes du forum de 1931 à 1938. Comme toute grande ville ou agglomération la ville antique de Lugdunum possédait des thermes et même plusieurs (Thermes du forum, thermes du Nord, les Salles Rouges) et reflétait une certaine qualité de vie à la romaine. Elles étaient très présentes dans la vie quotidienne et sont bien plus que de simples bains privés ou publiques. Participent à un mode de vie alliant hygiène, sport et délassement. La Gaule a adopté rapidement ces édifices comme en témoignes les Thermes de Cluny à Paris, les Thermes de Cahors ou bien encore ceux de Lugdunum. En quoi l'ossature des thermes invite elle à passer une partie de son otium en ces lieux?

Partie 1 : Contexte historique
Partie 2 : Architecture balnéaire et sportive
Partie 2 : Rôle politique, social, et économique

Extrait du document:

La source de chaleur est située sous les thermes : ce type de chauffage est appelé hypocaute (de hypo : sous et kalô : brûler). La chaleur produite par le foyer (praefurnium) circule entre de petites briques superposées qui supportent les pièces chaudes ou tièdes. A Saint-Bertrand, on a la présence de pièces de terre cuite de forme tronconique formant des colonnettes qui remplacent les briques carrés. Pas d'autres exemples connus donc une fabrication locale. Ce système est complété par des tubulures (ou tuyaux en terre cuite) insérés dans le mur et permettant ainsi la chaleur d'envelopper les salles chaudes jusqu'au plafond où elle est évacuée. Les salles tièdes sont plus éloignées de la source de chaleur. L'eau nécessaire au fonctionnement des thermes est amenée, depuis des sources plus ou moins éloignées, par des aqueducs et des conduites pour être stockée dans des réservoirs. La pente des conduites est calculée de façon à assurer la régularité du débit pour éviter que l'eau ne stagne et ne soit croupie.
  • Dissertation d'Histoire qui se demande si l'accès à la citoyenneté est un statut réservé à une élite sociale, avant l'édit de Caracalla qui accorde la citoyenneté romaine à tous les habitants libres de l’Empire en 212.
    № 5602 | 2,390 mots | 0 sources | 2008 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé s'intéressant au musée Gallo-Romain de Lyon et analysant l'historique et la communication de l'institution.
    № 24605 | 1,815 mots | 0 sources | 2011 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du livre premier "Histoire Romaine" de Tite-Live, présentant une description de la Révolution qui a chassé la royauté de Rome en 509 avant J.C.
    № 2633 | 3,280 mots | 0 sources | 2006 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires